Partagez | 
 

 Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]   Lun 16 Nov - 21:50


Made in France || In 2oo9


    Paris… La capitale de la mode, les champs Elysées, les boutiques, le tour Eiffel… Du Made in France quoi !! La destination préférée de la jeune Gemma d’ailleurs. Sauf que, parler couramment français n’était pas une mince affaire, et puis l’immobilier de la ville n’est pas non plus donné. Quoi que Londres n’était pas vraiment mieux. Ainsi, Gemma ne venait que quand elle le pouvait, ou plutôt quand ses parents voulaient se débarrasser d’elle. Et vu que c’était plutôt souvent, la jolie blonde ne s’en plain pas du moins du monde. Elle avait donc pris ses petites habitudes, commençant à connaitre un peu de monde. Oh bien sur, ce n’était pas autant de monde quelle pouvait connaitre dans sa ville natale mais, là au moins, elle savait que ses amis ne lui en voulait pas qu’à son argent, le nom Blow n’étant connu en France que pour être le titre d’un film où joue le sublime Johnny Depp, qui d’ailleurs était en couple avec une chanteuse française. Elle en avait de la chance en passant…

    Un autre avantage de la France, c’était que ce n’était pas si loin que ça de la Grande-Bretagne, et quand avion, c’était presque la porte à coté si on compare à d’autres magnifiques pays comme l’Australie, l’Egypte et compagnie. Bon, le problème c’est que le Français n’est pas une langue très facile, et que les habitants ne sont pas des plus sociables avec les étrangers, sauf si c’est pour leur vendre quelque chose. C’était le prix à payer pour venir dans ce fameux pays tout de même… Et voila donc comment Miss Blow était en plein vol pour la sublime Paris.

    Le vol fut tranquille, en première classe bien sur, avec une hôtesse de l’air charmante qui répondait aux moindres attente de Gemma. C’était la cerise sur le gâteau au chocolat en quelque sorte. C’était d’ailleurs tellement bien que la jeune femme s’endormit presque, sauf que c’était déjà la fin du vol et le commandent de bord annonça l’atterrissage dans quelques minutes. Elle regarda par le hublot les derniers nuages quelle allait voir d’aussi haut de la journée tout en attachant de nouveau sa ceinture.

    ***


    Cela faisait donc maintenant plus qu’une bonne heure que l’avion avait posé ses roues sur la piste d’atterrissage en toute tranquillité. Gemma était maintenant dans les rues de Paris, à ce remettre du vol. Parce que même s’il avait était très confortable et que la demoiselle n’avait pas le mal de l’air, reprendre pied lui demandait toujours un certain temps. Elle avait encore quelques vertiges, rien de bien important pourtant. Sac à main autour du bras, elle commença à se promener dans les rues encombrées de Paris. Premier objectif : faire du lèche vitrine et s’acheter de nouvelles botes totalement française. Un magasin se présenta à elle très vite, et elle entra.

    Des centaines de paire de chaussures reposaient sur les présentoirs, des traditionnelle converses blanche ou bottes les plus vintages en passant par les boots roses d’hiver par très discret mais, très confortable et plutôt chaud. Ses yeux firent le tour de l’enseigne, un sourire émerveillait aux lèvres. Se dirigeant vers les bottes à talons, même si la demoiselle mesurait dans le mètre 78, elle aimait les bottes en hauteur. Non pas qu’elle était costaud et que les talons pouvait lui affinait la taille, ça au contraire elle était plus slim qu’autre chose mais, elle trouvait cela très classe et ne voulait pas s’en passer. Et pourtant, elle était aussi très fan des bonnes vieilles converses à la semelle plate comme une crêpe. Le jour et la nuit quoi, du Gemma tout craché.

    Elle sautilla de joie voyant tous le choix qui se présenté devant elle. Et dans son bonheur, elle vit un homme qui devait être plus âgé quelle d’à peine quelques années. Il regarda un peu partout, cherchant sans doute une paire de chaussure pour sa petite amie… ou alors pour sa mère. Enfin bref, Gemma se dit quelle allait un peu taper la causette avec cet homme.

    « Pour une petite amie ?! Bottes en cuir. Pour votre mère ?! Vous êtes pas au bon endroit… Ah oui, bonjour au fait !!! Moi c’est Gemma… un peu comme la lessive que vous avez en France, sauf que le premier A de la marque se transforme en E et que le M double. »

    Comme une débile elle parla en anglais… et lui devait être à tous les coups français. Mais l’anglais, c’est une langue que tout le monde parle plus ou moins, donc le jeune homme arriverait bien à la comprendre !! Même s’il n’avait pas trop l’air d’être la conversation. La jeune femme remarqua un petit détail troublant : l’homme ne regardait pas les chaussures du magasin, il épiait toutes les personnes qui s’y trouvaient de la tête au pied. Etrange… Gemma était trop curieuse et ne put s’empêcher de lui faire la remarque.

    « Vous cherchez quelqu’un ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]   Mar 24 Nov - 18:10

    Une mission supplémentaire... A Paris, la ville de l'amour et du luxe à la française. La dame de fer de Gustave Eiffel, l'arc de triomphe, le musée Grévin et les Champs-Élysées. Mais ce n'était pas le jours approprié pour faire du tourisme et visiter tout ces lieux cultes de la capitale française. L'institut Torchwood pour lequel il travaillait luttait contre les invasions extraterrestres sur Terre et il faisait parti du carré militaire de cette institution cachée de Grande-Bretagne. Il était actuellement en mission à Paris donc, car de nombreux appels ont convergé vers leur centre comme quoi des lumières étranges dans le ciel de Paris engendraient des disparitions étranges...

    C'est pourquoi ils avaient envoyés un soldat afin de récolter des informations sur cette affaires des plus étranges. Le problème c'est que rien ne s'était passé depuis son arrivée une semaine plutôt. Malgré tout sa mission était des plus simple, chaque jours il se postait dans un grand magasin de la capital puisque toutes les personnes enlevées étaient des riches, aimant les vêtements et les chaussures luxueuses. Il était aujourd'hui dans un grand magasin de chaussure Parisien et celui-ci était totalement bondé, rempli de jeune femmes toutes plus belles les une que les autre. Aucune trace d'un être étrange, aucune lumière n'était encore apparu alors qu'il était en place depuis maintenant deux heures et demi.

    Tout en faisant semblant de s'intéresser au chaussures qui affichaient des prix exorbitants (pas une seule paire en dessous de cinq cents euros, la monnaie française) il observait les clients car il avait une idée derrière la tête pour enfin faire aboutir sa mission. Sa matinée avait été tranquille il recherchait une jeune femme sans complexe et sans tabou, qui n'avait peur de rien. Aucune femme de ce style n'était entré dans ce magasin depuis l'ouverture. Uniquement des vieille peau, appartenant très certainement pour la plupart au troisième âge et qui affichait une peau liftée comme on ne pouvait l'imaginer.

    Quand tout d'un coup alors que ces yeux commençaient à se fermer lentement, c'est ça aussi de rester éveiller toute la nuit à surveiller les rues de Paris, une jeune femme qu'il n'avait pas vu auparavant lui adressa la parole. Elle était plus jeune que lui, avec une belle chevelure blonde. Il redressa correctement son manteau de cuir noir et la regarda s'avancer lentement vers lui.


    « Pour une petite amie ?! Bottes en cuir. Pour votre mère ?! Vous êtes pas au bon endroit… Ah oui, bonjour au fait !!! Moi c’est Gemma… un peu comme la lessive que vous avez en France, sauf que le premier A de la marque se transforme en E et que le M double. »

    - Euh.... Bonjour Gemma, moi c'est Mickey, comme la fameuse souris à la salopette rouge et aux boutons jaunes, sauf que chez moi, aucune lettre ne change !

    A vrai dire il ne recherchait pas de chaussures, mais il ne pouvait pas le lui dire. Puis la lumière éclaira l'esprit de Mickey, si si ça arrive parfois ! C'était elle, elle était parfaite pour sa mission ! Mais, alors que l'esprit du jeune homme surchauffait elle repris la paroles à peine l'idée lui avait germé dans l'esprit.

    « Vous cherchez quelqu’un ?! »

    - A vrai dire oui et non. Du moins pas quelqu'un que je connaisse. Accepteriez-vous de venir boire un verre avec moi Gemma ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]   Mer 25 Nov - 21:43



    « Euh.... Bonjour Gemma, moi c'est Mickey, comme la fameuse souris à la salopette rouge et aux boutons jaunes, sauf que chez moi, aucune lettre ne change !
    - Enchanté… Mickey Mouse »

    Autant Gemma appréciait clairement son prénom, même si c’était ses minables parents qui lui avait donné, autant ce fameux Mickey ne devait pas tellement aimer son prénom, et la blagues pas du tout marantes de la blonde n’était peut être pas si bien placé dans la discussion… Mais la jeune femme avait ainsi, elle aimait bien rigoler, sortir des vannes débiles, ou alors des choses tournaient tellement bizarrement que cela devenait presque intelligent vu que personne ne comprenait rien. Il aurait peut être fallut inventer un traducteur, un peu comme dans certains films de Sciences Fictions où un beau et sexy monsieur vient avec une machine dans sa poche qu’il allume et qui, instantanément décrypte toutes les langues, même les oubliées. Ce serait… magnifique. Surtout le monsieur trop beau et super sexy en fait. Comme dans les publicités pour le dentifrice, où le gars arrive en costard et souris, laissant entrevoir de magnifiques dents blanches devant un belle jeune femme en décolleté plongeant et longue robe rouge, qui contraste parfaitement avec l’email de son compagnon. En attendant, dentifrice, traducteur ou non, on était dans la vrai vie, et pas dans une de ses série ou film où l’héros hyper branché résolve tous les problèmes de la terre entière en un simple claquement de doigts.

    Quand Gemma demanda à ce Mickey s’il cherchait quelqu’un, elle s’attendait à une « Yes, No Question » comme on le dit si bien en Angleterre… mais là, c’était plutôt comme le générique de Malcolm sa réponse « Yes, No, Maybe, I don’t know, can you repeat the question ? ». Oui, Gemma était fan de cette série, ce n’est pas sa faute si elle aime bien retourner en pleine adolescence où elle se calfeutré dans sa chambre regardant cette série. D’ailleurs, ce n’était y a pas si longtemps que ça finalement…

    « A vrai dire oui et non. Du moins pas quelqu'un que je connaisse. Accepteriez-vous de venir boire un verre avec moi Gemma ? »

    Dans la famille rapide, je demande le fils. Gemma fit les yeux ronds, ils ne se connaissaient que depuis quoi… 5 minutes à tout casser et voila que le jeune homme l’invitait déjà à boire un verre. Il y avait un truc bizarre dans clair, Gemma réfléchit – oui oui, même une blonde peut réfléchir je vous assure. Soit Mickey était tombé littéralement raide dingue de Gemma, soit il était en manque d’amour, et aurait tout fait pour attirer une jeune fille telle qu’elle dans son lit… Ou alors, vu qu’on était dans un magasin où les prix étaient exorbitants, c’était un sans domicile fixe qui voulait se marier avec elle, la tuer puis récupérer tout son argent. Rola lala… Dans quoi avait encore bien pu se fourrer la demoiselle Blow.

    « Euh… C’est très direct comme question. Ca vous arrive souvent d’inviter un femme que vous connaissez à peine, pour ne pas dire pas du tout à boire un verre alors que vous espionnez quelqu’un d’autre ? »

    Gemma s’étonna elle même d’avoir dit ça à voix haute… En plus, elle papotait trop, c’était souvent barbant quand on se trouvait en face d’elle. Telle est la dure loi du Gemmatisme. Mais peut importe, maintenant se qui était fait est fait, elle avait parlé et maintenant ne savait plus trop quoi faire. S’enfuir en courant ? Oui, c’était peu être un obsédé sexuelle o_O . Rentrer dans le jeu de cet inconnu au nom de Mickey pour le livrer ensuite à la police pour qu’il termine son âge fort entre quatre murs ?! Trop de questions et puis finalement…

    « Vous comptez rester planter là à attendre que des lumières tombent sur Paris ou vous venez ? »

    Gemma s’était dirigé à grand pas vers la porte de sortie, Mickey n’ayant pas bougé d’un petit ponce. Décidément celui là, en plus d’être bizarre c’était un gros empoté finalement !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lèche vitrine et curieuse rencontre [FE MICKEY]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lèche vitrine
» Lèche-vitrine vintage...
» Mickey
» Le Mickey des jardins de Versailles.
» Epic Mickey WII (2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Wolf - Doctor Who RPG :: Voyage à bord du Tardis [RPG] :: Le monde à travers les époques :: L'Europe-
Sauter vers: