Partagez | 
 

 Jurassic London [Hors Intrigue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jurassic London [Hors Intrigue]   Dim 22 Nov - 22:40



      Lieu ● Alentours de Cardiff.
      Participants ● Torchwood = Titania Candless, Yoan Ledger, Buffy Summers.
      & Civils = Kaley Edwards, Gemma A. Blow.


    La nuit était tombée depuis quelques temps déjà sur la Grande-Bretagne, plongeant Cardiff dans l'obscurité, ainsi que les lieux environnants. Sur la route en direction du centre ville, une vieille camionnette avançait tant bien que mal, un air des Beatles en sortant en même temps que le chant un peu trop aigüe de son conducteur. Ce dernier tapotait son volant au rythme de la musique, sourire aux lèvres, alors que sa semaine de travail venait enfin de se terminer. Il retrouverait bientôt sa femme et son petit garçon, qui devaient impatiemment l'attendre dans le salon. Comme à son habitude, Maria - son épouse - lui avait sans doute préparer l'un de ses plats dont elle était la seule à connaître le secret... A cette pensée, il appuya un peu plus fort sur la pédale d'accélération, alors qu'il voyait à quelques mètres seulement se profiler la forêt avoisinant Cardiff, le rapprochant de son but.
    Les dernières notes de Ticket to ride s'élevaient dans l'habitacle lorsque, soudainement, venant des bois il entendit un cri à vous glacer le sang. Freinant d'un coup d'un seul, le conducteur frôla de peu de se prendre le pare-brise en pleine tête. Il coupa sa radio, tendant l'oreille, alors que ses mains tremblaient légèrement, encore sous le choc. De nouveau, le même cri parvint à lui, en faisant presque tomber les arbres de la petite forêt. Tâtonnant sur le siège du côté passager, il finit au bout d'un instant à mettre la main sur son téléphone portable, toujours aussi attentif que possible aux bruits extérieurs. D'une seule main, il tapa le numéro de la police, alors que pour la troisième fois le cri retentissait.

    - Allô ? Hum oui... Je viens d'être témoin de cris étranges près de Cardiff... Oui, à la forêt qui borde la ville, c'est ça... Non non, c'est pas un canular Monsieur... Trois fois... Hum oui, ça ressemble à des cris des bête... Une sorte de fauve je dirais... J'étais juste en train de rentrer de mon travail... Hum, d'accord. Merci... Bonne soirée.

    Reposant le portable où il l'avait prit, il remit le moteur de la camionnette en route en même temps que l'étrange grognement refaisait surface. Non, il n'allait pas rester comme il l'avait dit à l'agent qui avait prit la peine de prendre son appel. Non, il n'allait pas non plus s'aventurer dans la forêt pour en savoir plus. Il allait rejoindre sa femme et son fils, maintenant. Il allait oublier ce cri, et laisser la police faire son travail.

    Il s'éloignait alors, le moteur vrombissant, en direction des lumières de la ville. Au même moment, sortant sa tête d'entre les arbres, apparut le Tyrannosaure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Lun 23 Nov - 0:34

Depuis quelques semaines, l'atmosphère étouffante de Londres épuisait Kaley, elle avait toujours aimé les grandes villes et pourtant aujourd'hui l'indifférence des passants la déprimait un peu. Elle se sentait parfois seule, perdue au milieu d'une foule de gens qu'elle ne comprenait pas.. Elle savait qu'elle n'avait nul part où aller pour se réconforter, elle n'avait personne vers qui courir pour la rassurer et lui dire qu'elle n'était pas seule.. et pourtant elle en aurait bien eu besoin. Enfin, elle était dans une période de pause dans ses études, elle avait encore une bonne semaine avant de recommencer les cours, et elle avait simplement besoin de s'enfuir, loin de Londres, théâtre de tant d'évènements qu'elle ne comprenait pas.

Dans l'espoir de vaincre la solitude qui la rongeait, elle choisit paradoxalement de partir dans une autre grande ville. Naïvement elle avait pensé qu'à Cardiff par exemple, elle pourrait changer d'air, et pourtant une fois arrivée là bas, elle du bien admettre que toutes les grandes villes se ressemblaient plus ou moins.. Les boutiques avaient simplement des noms légèrement différents, mais le monde ne changeait pas, les hommes étaient les mêmes, toujours aussi peu attentifs aux autres.. Enfin elle se rendit compte que son voyage avait été une pure perte de temps et d'argent, mais tant qu'elle était là, elle était bien décidée à tout de même essayer de se distraire un peu. Peut-être qu'une balade solitaire n'allait pas l'aider à combattre la solitude, mais ça aurait au moins le mérite de lui faire oublier à quel point elle se sentait seule au milieu des autres hommes. Se sentir seule alors qu'on était entouré était infiniment plus douloureux que de se sentir seul, alors qu'on était effectivement isolée. Et pour sa balade, Kaley avait repéré l'endroit parfait : un petit bois en bordure de Cardiff. D'ailleurs Kaley aimait le calme tranquille de la forêt, le silence qui y régnait l'apaisait, lui faisait oublier qu'elle n'avait personne pour l'aider.

Elle s'était donc mise en route en fin d'après midi en espérant avoir le temps de rentrer à son hôtel avant que la nuit ne tombe. Comme elle l'avait prévu, le calme du bois la relaxait, elle se sentait étrangement sereine, et elle marcha ainsi pendant une bonne heure avant d'apercevoir enfin quelque chose qui finit par la troubler. En effet, elle trébucha dans un espèce de trou dans le chemin, elle se redressa et regarda derrière elle pour voir dans quoi elle s'était pris les pieds. Mais ce qu'elle découvrit dépassait tout ce qu'elle avait pu imaginer. Comme creusée dans le sol se trouvait une empreinte de pas gigantesque, telle qu'aurait pu faire une énorme créature. Tout d'abord légèrement effrayée, elle finit par se dire qu'elle avait surement été appliquée ici pour une sorte d'expérience et elle continua son chemin, jusqu'à apercevoir un peu plus loin toute une rangée d'arbre qui avait été déracinés. Elle s'approcha des troncs à terre, poussée par une curiosité grandissante. Et alors qu'elle enjambait le deuxième tronc au sol, elle aperçut avec surprise la même empreinte que celle laissée un peu plus haut sur le chemin. C'en était trop, quel que soit le responsable, il devait vraiment être inconscient d'abattre des arbres de la sorte, il détruisait l'harmonie de la forêt. Kaley refusait tout net de croire qu'une véritable créature avait provoqué tout cela, mais poussée par sa curiosité elle suivit les empreintes laissées au sol en accélérant l'allure.

Après avoir marché pendant une dizaine de minutes, elle s'aperçut que la nuit allait bientôt tomber, mais elle n'avait pas envie d'abandonner.. elle devait cont.. mais un cri terrible interrompit ses pensées, bientôt suivi par deux hurlements semblables. Kaley se figea, elle n'avait jamais entendu un bruit pareil, c'était à la fois effrayant et terriblement excitant, elle allait peut-être enfin découvrir qui, ou ce qui avait provoqué tout ce cirque. Elle se mit à courir en direction des cris jusqu'à se retrouver à quelques mètres de ce qui ressemblait à un champ de bataille. Tous les arbres avaient été arrachés de la terre, tout était détruit, comme si une créature gigantesque avait tout piétiné sans pitié. Kaley leva alors les yeux vers une forme étrange qui semblait dépasser des feuillages des arbres, et elle se stoppa net, incapable de réagir, elle n'en croyait pas ses yeux..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Lun 23 Nov - 15:42

    Dring dring...

    Ben? D'où elle vient cette sonnerie? Je me dirigeais dans les couloirs de Torchwood, guidé par la sonnerie d'un téléphone qui sonnait et auquel personne ne semblait répondre. Non mais vraiment... ça se fait pas de laisser un téléphone seul, face à lui même comme ça. En plus il nous appelle quoi ça veut bien dire qu'il veut que quelqu'un l'utilise. J'arrivais enfin à l'entrée de Torchwood, à l'accueil... et il n'y avait personne. Non mais sérieusement un accueil c'est fait pour être accueillit mais si il n'y a personne comment voulez-vous qu'on soit accueilli? affraid Le monde était fou!! Heureusement que le téléphone était là pour me réconforter. Je m'approchai et passai derrière le comptoir tout en disant, d'une petite voix:

    "Ya personne pour répondre?"

    J'étais bête non? Si je ne voyais personne c'était qu'il n'y avait personne pour répondre non? Dring dring... Pauvre téléphone... Bon il fallait que je réponde moi. C'était la première fois que je répondais à un appel vers l'agence comme ça. Bon évidemment on avait déjà tous des téléphones dans sa chambre mais c'était seulement pour les appels inter-agence... Par exemple si Jock veut m'appeler il compose le 32 sur son téléphone et il arrive à ma chambre. Bon... je me décidais enfin à décrocher:

    "Allo?"

    "Oui allo, ici la police de Cardiff.."

    "Hein? Quoi? je vous jure c'est pas moi!!!"

    "Hein? laissez tomber!! On a reçu un appel inquiétant sur une bête dans la forêt de Cardiff, on est allé voir et on a entendu un cri mais on arrive pas à trouver la bête alors on a décidé de vous appeler."

    "Ahhhh... Et bien merci je vais voir ce que je faire!! Bonne soirée!!"

    "Ouai vous aussi... Il est bizarre ce type j'ai rien..."

    Les paroles que je crus entendre vers la fin, je préférais les oublier. Même si elles me faisait bien rire. Ben quoi? J'étais pas bizarre, bon peut être un peu mais moi au moins je l'avouais, pas comme lui. Un cri étrange dans la forêt, qu'est ce que ça pouvait bien être? Je m'installais sur le fauteuil de l'accueil, vous savez le genre que tu peux t'amuser à faire plein de tour dessus. Ben voilà c'était exactement ce que j'étais en train de faire, à l'accueil, le soir tard quand il n'y a personne. Euh... Mais cette histoire je ferais pas mieux d'en parler à Jock? Je pris le téléphone et appuyé sur le 1 suivit du #... Ben oui le chef avait le droit au meilleur numéro... Le téléphone sonna, décidément on était ami lui et moi ce soir, et au bout de quelques secondes mon interlocuteur décrocha et parla d'une voix coquine:


    "Ahh Suzy je me demandais quand vous alliez appeler..."

    "Salut Jock c'est Yoan !!"

    "Arrêtez de m'appeler comme ça!! Qu'est ce que vous voulez?"

    "On vient de recevoir un appel bizarre... Apparemment la police pousse des cris inquiétant dans la forêt..."

    Un silence pesa et pendant ce temps là je refis un tour avec ma chaise... Sauf qu'avec le téléphone je m'emmêlai en même temps et, pendant que j'entendais Jock parler dans le combiner qui était presque par terre, j'essayais de retrouver ma liberté. Moi qui pensais que le téléphone m'aimait bien c'était foutu... Je repris le combiner et dit:

    "Vous disiez?"

    "Prenez deux personnes et allez voir !!"

    Je n'acquiesçais même pas et raccrochait le téléphone à sa place, je le boudais de toute façon. Oh non qu'il ne sonne plus parce que cette fois je ne répondrais même pas... Ah oui mais si je voulais contacter deux personnes pour aller voir il fallait bien que je le prennes. Bon d'accord je le bouderais tout à l'heure alors. Un grand sourire s'affiche sur mon visage quand je décrochai le téléphone... Ben oui deux personnes mais qui? Bon tant pis je taperais deux numéros au hasard!! Bon allez... hum... quel numéro? Bon c'était comme si je jouais à la loterie. Alors le 29... dièse...

    "Oui on a besoin de vous pour une mission rendez-vous à l'accueil!!"

    Je ne prenais même pas le temps d'attendre la réponse que j'avais déjà raccrocher pour composer un autre numéro au hasard... Quand les deux personnes fut prévenu je me réinstallait sur la chaise, les pieds sur le comptoir... d'ailleurs quand ils arriveraient ça serait sûrement la première chose qu'ils verraient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Mar 24 Nov - 18:57

Titania, fatiguée d’une journée passée à ne rien faire –elle avait réussit à éviter les pires corvées et à les refiler à quelques abrutis en battant des cils avec un grand sourire et des yeux doux- avait regagné sa chambre dans l’espoir de s’y reposer un peu et de se préparer pour une éventuelle soirée à passer dehors, à faire la tournée des bars, des boîtes et des beaux inconnus du genre « je fréquente le Point Soleil de mon quartier tous les mardis ».

Après 4h d’intenses préparations (une douche, un brushing, une manucure et séance maquillage n’y avaient pas échappé), la jeune brune enfilait enfin ses talons (des nouveaux), choisis spécifiquement pour être assortis avec la couleur bleue de la nuit, lorsque que le « dring » du téléphone retentit dans le silence de sa chambre, la faisant démesurément sursauter. Enthousiaste, elle décrocha d’un charmant « Allo » , persuadée qu’à cette heure-ci il ne pouvait que s’agir soit de l’une de ses amies qui avaient un ragot tout frais à lui raconter, soit d’une ancienne conquête qui se sentait un peu seule et qu’elle aurait le plaisir de faire bisquer en la rembarrant avec classe.


"Oui on a besoin de vous pour une mission rendez-vous à l'accueil!!"


Inutile, je pense, de décrire la tête complètement déconfite que fit Titania en entendant pareil message. C’était une voix d’homme qui frisait l’hystérie et l’infantilité qui venait de lui raccrocher au nez sans plus de cérémonie. Qu’est-ce que c’était que cette histoire ?! Elle n’était pas supposée travailler, ce soir… elle avait déjà fait partie d’une excursion la veille et ne comprenait pas pourquoi l’on transgressait ainsi la règle qu’elle avait elle-même établie à son sujet sans rien demander à personne sur « son soir de congé une fois sur deux ». C’était la condition ELEMENTAIRE pour avoir bonne mine et ne pas se trimballer d’horribles cernes le lendemain. Bref, condition élémentaire donc, que quelqu’un venait de foutre en l’air. Il fallait être gonflé pour manquer autant de scrupules à ce point à son égard et ce fut donc d’un air méprisant que Miss Candless daigna se lever et quitter sa chambre, en robe de soirée et tenue complète de fêtarde, prête à toucher deux mots à l’importun qui l’avait appelé de la sorte.

Elle descendit les escaliers aussi rapidement que ses chaussures le lui permettaient tout en tentant de garder un équilibre plus ou moins précaire. Arrivée dans le hall, elle jeta des coups d’œil furax à droite et à gauche, cherchant la raison de tout ce cirque et de ce manque de civilités.

C’est alors qu’elle aperçu des pieds posés négligemment sur un comptoir, surmontés, hélas, du visage d’un homme qu’elle considérait comme particulièrement bizarre et stupide. Hallucinée face à tant d’audace inconsidérée (Il avait osé l’appeler, ELLE, pendant son soir autoproclamé « de congé »), Titania ne put s’empêcher de laisser échapper un morceau de sa colère et de son exaspération.


-VOUS !

Dans quoi ce cinglé avait-il bien pu vouloir l'entrainer ?! Elle se retint de le gifler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Mer 25 Nov - 22:31



« Please, don’t look at me <3 »



    La nuit c’est bien pour dormir, pour être tranquille ou bien trainer dans la foret après avoir ingurgitait 2 bon gros verres d’alcool ayant des noms impossible à retenir une fois les avoir bu. Et bien ce soir-là, alors que le soleil venait de disparaitre en laissant place à la belle lune toute ronde, Gemma était dans cet état pas très recommandé qu’est être bourré. Tu oublies tous tes problèmes, vivant la seconde présente sans te soucier de l’énorme gueule de bois que tu vas avoir demain matin en te levant de ton lit bien douillé, alors que tu es encore habillé ou dans une chambre qui n’est pas la tienne, dans un lit inconnu avec un homme qui l’est tout autant.

    La nuit noire était maintenant présente dans la foret en bordure de Cardiff, où avait lieu une grande fête sans vigiles pour te sortir dehors quand tu as un peu abusé de l’alcool. Ne sachant comment elle était arrivée là, Gemma continua à marcher, en sautillant partout, son nouveau MP4 aux oreilles. La dernière chanson d’Ocean Drive laissa place à un rythme plus lent, moins fort, et qui ralentit le cœur de Gemma, qui à force de sauter partout était toute essoufflée. Cette musique n’était autre que Conon de Pechelbel, un classique de la musique classique justement. Les notes jouaient par des violons et tous autres instruments sifflèrent dans les oreilles de la jolie blonde.

    « Ten… tennn… tennnnnn… tennn… tennn […] »

    Elle commença à tournoyer sur elle-même tout en chantant, s’inventant un homme imaginaire, le tenant par le cou en dansant un slow. Sous l’effet de l’alcool, le monde qui l’entourait n’existait plus, et elle pouvait sentir l’odeur du monsieur imaginaire, voulant poser sa tête sur l’épaule de l’homme. Se rapprochant, tout en fermant les yeux, sont menton se posa dans le vide. Croyant vraiment que quelque chose la soutiendrait, elle tomba dans le vide, tête la première en se retrouvant en plein ventre dans les feuilles mortes. Elle ouvrit la bouche, voulant crier un rire bête, mais à la place d’entendre sa voix aigu raisonnant dans la foret, ce fut un autre grognement quelle entendit.

    Elle se redressa t’en bien que mal, titubant à droite et à gauche, l’effet de chaleur augmentant pendant qu’elle observait les environs à la recherche de l’origine de ce bruit bizarre. Elle était à moitié apeuré mais intriguait à la fois. La trouille que Gemma était ne résista pas à son coté hyper curieuse. Baissant le volume de son MP4, elle marcha tranquillement entre les arbres à moitié nus, son ouïe à la recherche d’un bruit suspect. Mais soudain, alors que le morceau changea et elle eu comme une soudaine peur. Déjà, la musique était du hard rock, un truc hyper bruillant qui tué les oreilles, surtout à pleine puissance, ce qui était le cas. Son cœur vibra en rythme des notes, commençant sérieusement à se demander pourquoi elle avait voulu aller à la recherche de se bruit.

    Sans comprendre ni quoi ni comment, ses jambes s’arrimèrent au plus vite, et elle se mit à courir dans tous les sens, à la recherche d’un endroit tranquille où elle pourrait être en sécurité et écouter sans péripéties sa playlist. Elle ne trouva pourtant rien d’autre qu’un derrière de rocher pour se caché, alors quelle s’effondrait de tout son poids.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Sam 5 Déc - 1:31

Plus elle avançait dans le bois, et plus Kaley regrettait son besoin de solitude. Elle n'était pas du genre peureuse, enfin tout ça sans se sentir non plus l'âme d'un héro. Elle était juste curieuse mais les empreintes de pas par terre ne lui laissait rien présager de bon. Enfin elle les avait suivi quand même, son cerveau ne supportant pas de rester sur quelque chose qu'il n'arrivait pas à comprendre. Mais une fois arrivée en face de la bête en question, Kaley commença à maudire sa satané curiosité. Elle se trouvait en effet devant un.. devant un.. elle n'arrivait pas à y croire, ces monstres avaient disparu des millions d'années auparavant. Et pourtant elle en avait un sous les yeux. Il ne restaient que deux possibilités, soit les humains avaient fait des progrès incroyables dans la fabrication de monstres robots, soit la disparition des dinosaures n'avait jamais eu lieu.. Car en effet, à quelques mètres d'elle se trouvait un véritable dinosaure. Elle avait toujours cru que les descriptions qu'on en faisait était plus mythiques qu'autre chose, mais ses yeux lui prouvaient aujourd'hui le contraire.

- Oh Purée..

Il était avant tout.. gigantesque. Kaley n'arrivait pas à trouver d'autre mot, et elle n'arrivait pas à croire qu'on ne puisse pas l'apercevoir jusque depuis le cœur de Cardiff. Il devait largement dépassé même du plus haut des arbres, c'était à la fois fascinant et terrifiant. Son cerveau lui disait de rester pour essayer de comprendre mais son instinct de survie lui hurlait de s'enfuir en courant. Pourtant ses jambes étaient comme paralysées par la peur, elle ne pouvait plus bouger, ni détacher son regard du crâne du dinosaure qui s'élevait au dessus de la végétation. Heureusement le dinosaure ne la regardait pas, mais il pouvait surement l'entendre ou même la sentir, elle devait absolument bouger. Lorsque finalement il se tourna vers elle, sa réaction fut immédiate, elle sentit comme un choc parcourir tous ses membres et elle se mit enfin à courir loin, le plus loin possible.

Le dinosaure cependant la suivait, et il courrait bien plus vite qu'elle. Mais il ne courrait pas réellement droit dirons nous. Il avançait à peu près dans la direction de Kaley mais comme s'il n'arrivait pas vraiment à la voir. Et enfin Kaley comprit, il la suivait principalement à son odeur, la plupart des animaux avaient un sens olfactif bien plus développé que celui des humains. Elle était fichue, elle aurait beau essayer de rester silencieuse, le dinosaure pouvait tout de même la suivre. Cependant elle eut soudain une idée, son odeur était imprégné dans ses vêtement, en jetant son gilet, son pull dans des directions contradictoires, peut-être que ça suffirait à brouiller les pistes. Elle enleva donc tout d'abord le gilet noir qu'elle portait et le lança à sa gauche. Elle jeta ensuite son pull vers la droite et recula lentement en essayant de rester la plus silencieuse possible. Mais apparemment le dinosaure ne semblait pas se laisser prendre, ses vêtements ne devaient pas sentir aussi fort qu'elle même et donc le dinosaure suivait la piste la plus claire. Kaley choisit donc la dernière solution qui lui venait à l'esprit : la fuite. Elle courait, le plus vite qu'elle pouvait, changeant de direction de temps en temps pour éviter que le dinosaure ne la dépasse en l'écrasant au passage. Mais surtout, elle priait pour que quelqu'un, quiconque ne vienne l'aider, ou que quelqu'un puisse combattre un monstre de cette envergure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   Lun 7 Déc - 20:00

    Il ne fallut que quelques minutes à la première personne que j'avais appeler pour venir... Au début je ne la vis pas arriver, mais plutôt je l'entendis ce qui était un peu pareil en sommes, mais je ne levais pas la tête pour voir sur qui j'étais tombé. Après tout je n'en savais rien, j'avais fait les numéro au hasard comme je l'avais dit plus tôt... Quoi qu'il en sois cela devait être un femme vu le bruit des talons aiguilles, et si c'était un homme il aurait au moins l'avantage d'être original. Au moment où j'aperçus le visage de celle, ou finalement c'était une femme, que j'avais appelé, je fis de grands yeux ronds tandis que...

    "VOUS!!"

    AHHHHHH, j'en tombai de la chaise!! Elle m'avait hurlé dessus alors que je ne lui avais rien fait, où du moins c'était sans le faire exprès !! J'étais donc écroulé par terre et je me relevais tout en disant, tant bien que mal, avec la voix qui tremblait un peu:

    "Titania !!!"

    Oui, disons que je n'avais pas vraiment une bonne relation avec elle... La première fois qu'on c'était rencontré c'était dans une boucle temporelle et elle m'avait giflé... En fait ce qu'il c'était passé, c'est que j'étais arrivé en sifflotant Edith Piaf, avec une pomme dans la main... et quand Titania c'était énervé, je lui avais mit la pomme dans la bouche, lui disant que c'était bon pour les nerfs. Au final elle me gifla et moi, je pris ça comme un jeu ce qui m'amena à gifler Jock tout en lui disant de faire passer... Enfin toute une histoire et depuis nous nous évitions tous les deux. Mais cette fois-ci impossible de s'éviter, nous avions une mission à accomplir et je comptais bien le faire. Quand je fus enfin debout je pus appercevoir sa tenue... même quelqu'un comme moi pouvait dire qu'elle était magnifique. Elle portait une robe de soirée bleu marine, accompagné de talon qui allait très bien avec. Mais quand j'y réfléchissais ce n'était pas vraiment le genre de tenue qu'il faut porter en mission...

    "Vous savez qu'on va dans la forêt?"

    Je lui avait dit cela tout en reculant, et en regardant sa main avec un peu de peur dans les yeux je devais l'avouer. Avant qu'elle ne puisse répondre la deuxième arriva, il s'agissait de Buffy... J'étais donc entouré d'un duo féminin... Je fis un grand sourire tout en disant:

    "On peut y aller!! : "

    Je partis donc vers la porte d'entrée pour aller dans la voiture. Ce fut Titania qui prit le volant tandis que je leur expliquais l'appel de la police ainsi que leur cri inquiétant dans la forêt. Elles ne semblaient pas vraiment comprendre, mais ne semblait pas étonné de cela non plus. Pourtant j'étais très clair. Nous arrivâmes un peu plus tard à la lisière de la forêt et je sortis de la voiture en vitesse tout en disant:

    "Bon on fait quoi? On se sépare? On reste groupé? Hein? Hein?"

    Moi j'avais prit tous un tas de truc inutile en plus d'une arme... j'avais un mètre, un paquet de doliprane, un briquet même si je ne fumais pas, une batterie de téléphone parce que mon téléphone c'était cassé mais la batterie était intact... Enfin bref, tout un tas de truc complètement inutile...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jurassic London [Hors Intrigue]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jurassic London [Hors Intrigue]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les hotels Disney sont devenus hors de prix meme avec PA DREAM !!!!!!
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Hors forfait en utilisation le HD2 en MODEM avec un forfait Illimythics 3G+ Full Internet 2H chez SFR ?
» [INFO] Probleme hors forfait illimitics 3g+
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Wolf - Doctor Who RPG :: Voyage à bord du Tardis [RPG] :: Cardiff-
Sauter vers: