Partagez | 
 

 [ Mission 1 ] Le jour de la récolte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Dim 22 Nov - 1:43

Depuis qu’elle était revenue à la vie, Jenny avait passé plusieurs années à suivre les précieux conseils que son père lui avait donné avant qu’il ne parte. Elle s’était peut-être retrouvée seule, mais à vrai dire la solitude ne la dérangeait pas le moins du monde, elle avait eu un univers entier à découvrir, et tant de personnes à aider. Elle savait d’ailleurs qu’une vie entière ne serait pas suffisante pour lui permettre de découvrir l’immensité de l’univers. Et encore, à cette époque, elle ne savait pas encore qu’un jour elle pourrait aussi voyager à travers le temps, mais cette idée lui ouvrait des perspectives absolument infinies. En effet sa rencontre avec la face de boe lui avait beaucoup appris, mais elle lui avait surtout mis un poids nouveau sur les épaules. En effet, après avoir passé plusieurs années à voyager à travers la galaxie, la face de boe lui avait finalement appris que son père était en danger, et qu’elle seule pourrait le sauver. A vrai dire elle n’avait même pas cherché à en savoir d’avantage, elle avait écouté les instructions rapides que la face de boe lui avait donné «Prend ce bracelet, il te permettra de voyager dans le temps.. je n’en ai plus besoin, pars, maintenant, reviens en l’an 2009, et entre à l’institut Torchwood.. avec ton aide ils pourront aider ton père.. » Elle avait immédiatement enfilé le bracelet et avait suivit ses instructions à la lettre. Même si sa rencontre avec son père avait changé sa vision du monde, Jenny n’en restait pas moins une militaire née, elle était là pour suivre les ordres, elle avait envie de croire que le curieux personnage qu’elle avait rencontré lui avait dit la vérité..

Elle était donc entrée à Torchwood et s’y était finalement très bien adaptée. D’autres étaient là pour prendre les décisions et elle se contentait de les appliquer, elle se débrouillait toujours aussi bien avec les armes et aimait de plus en plus la montée d’adrénaline que le combat provoquait chez elle. Cependant après plusieurs semaines passées dans l’institut de lutte contre les extraterrestres, Jenny n’avait toujours pas entendu parler de son père.. Enfin après tout tant qu’elle n’avait pas de nouvelles, ça voulait surement dire qu’il allait bien, et elle en était heureuse. Elle n’avait pas eu le loisir de passer beaucoup de temps avec lui, et pourtant elle pouvait sentir un lien puissant les unir, sans avoir besoin de parler, elle savait qu’il risquerait sa vie pour la sauver, tout comme elle avait sacrifié la sienne pour le sauver. Enfin pour l’instant, il n’avait pas l’air d’avoir besoin d’aide, et Jenny avait une mission à accomplir ce soir. Depuis 10 jours, chaque soir à Cardiff, une jeune femme disparaissait dans les rues. L’affaire en question n’aurait pas intéressé Torchwood si elle n’avait concerné que des humains, mais apparemment des témoins parlaient d’une créature.. Evidemment avec une telle affaire, les fanatiques des extraterrestres s’empressaient de leur attribuer les enlèvements, mais ce soir, Torchwood était là pour tirer cette affaire au clair.

Ils avaient désigné Jenny pour se balader dans les rues et pour servir d’appât à la fameuse créature ( merci Seb ). A vrai dire la situation ne l’angoissait pas plus que ça, elle se savait capable de se défendre en cas d’attaque, et elle restait en liaison constante avec le reste de son équipe. Les rues étaient sombres et sales, et à vrai dire l’ambiance générale ne donnait pas vraiment envie de rigoler, et pourtant Jenny se sentit obligée de détendre un peu l’atmosphère lorsque Mickey lui demanda si tout allait bien :

- Je suis encore en vie Mickey, ne te fais pas dessus !

Elle s’empêcha de rigoler à voix haute pour ne pas trop attirer l’attention et continua à avancer l’air de rien. Elle se promenait principalement dans des ruelles, persuadée que le kidnappeur ou la créature en question n’agirait pas dans un endroit bondé. Elle finit par s’engager dans une ruelle si sombre qu’elle n’en distinguait pas le bout. Elle s’avança de plusieurs mètres pour enfin s’apercevoir qu’elle était dans une impasse. Génial, mais alors qu’elle s’apprêtait à faire demi tour, elle aperçut une forme bouger légèrement en face d’elle. L’obscurité était trop dense pour distinguer de quoi il pouvait s’agir, mais dans tous les cas, Jenny n’allait pas lui laisser le temps de s’approcher, elle sortit son arme et la pointa droit devant elle en hurlant :

- Institut Torchwood, ne bougez plus !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Lun 23 Nov - 19:24

    Une mission de routine pensa Mickey... On sort, on règle tout ce soir et on retourne dans notre plumard. C'était tellement simple habituellement que le soldat Smith prenait bien souvent chaque mission à la légère, ce qui n'était pas une bonne chose bien évidemment. Il faut dire que trainer avec le Doctor à ses débuts lui avait inculquer le culte de la facilité. Le Doctor disait et Mickey effectuait. C'était la bonne époque, celle ou il sortait encore avec Rose Tyler. Cependant beaucoup de choses avait changés depuis, il n'était plus ce minable peureux ! En effet il était devenu un soldat de Torchwood, prêt à combattre les extraterrestres de n'importe quelle sorte dans le courage et la débrouillardise. Bon c'est vrai, certains traits de sa personnalité eux n'avait pas changés... Sa maladresse évidente, son manque de tact incroyable... Et bien d'autres choses qui rendaient Mickey Smith unique et fidèle à lui même !

    La mission du jours s'annonçait pourtant si simple, il suffirait d'envoyer Jenny comme appât, d'attendre qu'elle soit repéré par la créature qui kidnappait une femme par soir depuis dix jours avant d'arriver sur les lieux sauver la jeune femme et capturer ce qui causait tant de malheur à Cardiff. La suite serait banale, regard qui s'échange avec la jeune femme qu'il viendrait de sauver, bisous partout, câlin à gogo... Le ciel était dégagé, les étoiles apparaissaient une à une dans le ciel de la ville. Lorsque Mickey demanda à la jeune femme si tout allait bien elle ne put s'empêcher comme à son habitude de répondre méchamment en le qualifiant de peureux.


    - Tu va voir qui se fera dessus quand la chose montrera le petit bout de son nez madame appât !

    Pourtant il savait pertinemment que la jeune femme ne paniquerais pas et qu'au contraire elle maitriserais la situation avant même qu'il n'arrive. Il avait rarement vu une jeune femme aussi dévoué et avec un instinct de guerre aussi développé. A croire qu'elle était née avec un tournevis sonique entre les mains. Mickey entendit Sally, une agent de Torchwood était également en liaison radio avec eux, rigoler de ce qu'avait dit Jenny. Quand soudainement il entendit dans son oreillette Jenny crier.


    - Institut Torchwood, ne bougez plus !

    - J'arrive en renfort Jenny ne tente rien de dangereux avant qu'on soit là !

    Mickey quitta sa position en courant et en dégainant son arme sur laquelle il retira la sécurité. Le GPS indiquait que Jenny se trouvait dans une petite ruelle à perpendiculaire à une grande avenue. Il ne pût s'empêcher de penser que la mission était presque remplit et que dans moins d'une heure il serait dans son appartement à s'acharner sur son antique télécommande télé pour zapper et trouver la chaîne des informations nationales.

    Il reconnu à une dizaine de mètres la ruelle que le GPS indiquait, il accéléra sa course et tourna à l'angle il aperçut Jenny de dos les deux bras levé ce qui signifiait qu'elle avait déjà pointé son arme sur l'homme. Une fois à ces côtés il lui murmura.


    - Voilà je suis venu te sauver la vie, grâce à moi dans une heure tu es chez toi en train de t'appliquer des crèmes de nana sur le visage en lisant le dernier magazine people !

    Il leva immédiatement son arme en pointant l'ombre corpulente qui s'élevait devant lui, quand une lumière l'éclaira, on pouvait voir que la chose était grande, enrobée d'un imperméable gris, coiffée d'un chapeau qui lui cachait le visage.


    - Institut Torchwood, déclinez votre identité et faites tomber le masque, enfin votre chapeau !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Lun 23 Nov - 20:34

    Etre agent à Torchwood n'était pas une mince affaire. En fait, Sally n'avait pas énormément d'expérience sur le terrain, la seule mission dangereuse qu'elle avait eu à faire s'était passé avant son entrée à Torchwood, et en plus ce n'était pas vraiment officiel. On pouvait même dire qu'elle s'en était sortie de justesse. Et depuis ? Elle s'était embarquée dans cette histoire après sa rencontre avec Jack Harkness, ne pouvant pas imaginer ce qui allait l'attendre. D'ailleurs son cher patron l'avait bien compris, et ne l'avait pas beaucoup envoyé sur le terrain jusqu'ici, en plus quand ça avait été le cas, ce n'était que pour des affaires sans importances. Et là c'était terminé, car elle était sur quelque chose d'assez sérieux. Elle avait donc été choisie pour cette mission, une histoire de femmes disparues, avec Mickey Smith, ancien ami du Docteur, et Jenny sa fille. Elle n'avait pas vraiment compris toute son histoire, mais en tout cas c'était assez...hors du commun. Mais après tout, elle avait eu affaire à des anges qui vous envoyait dans le passé, alors plus rien ne la surprenait.

    Ce soir là donc, elle était en poste dans une ruelle en attendant que quelque chose se passe, et était en communication avec Jenny et Mickey. L'une faisait l'appât, l'autre couvrait ses arrières. Cela faisait un bon moment qu'ils étaient là et rien ne s'était passé d'intéressant.

    - Je suis encore en vie Mickey, ne te fais pas dessus ! fit la voix de Jenny dans l'oreillette.

    Sally ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, il faut dire que la jeune femme aimait bien taquiner Mickey, et cette fois encore, il n'y échappait pas. Mais fini la rigolade, les choses sérieuses allaient commencer. Sally était postée à un endroit ni trop proche ni trop loin d'où se trouvait Jenny, comme ça au cas où elle pourrait venir l'aider, avec Mickey. Mais dégainer une arme lui semblait un peu étrange, car elle n'en avait jamais vraiment utiliser avant. Elle avait eu un entrainement de tir, qui avait été assez bon, mais elle n'était pas vraiment ça. Enfin bon, quand il le fallait, elle ne pouvait pas rechigner.

    - Institut Torchwood, ne bougez plus ! entendit-elle.

    Bon ça c'était Jenny, et elle entendit ensuite Mickey lui dire qu'il arrivait et allait donc à sa rescousse, bien qu'elle n'en avait surement pas besoin. Sally finit par y aller à son tour, et en arrivant sur place, vit que ses deux collègues avaient dégainé leurs armes et tenaient en joue le mystérieux inconnu. Mais c'était qui ça ? Il avait une silhouette étrange, et en plus son visage était caché par son chapeau. Sally n'y voyait pas grand chose comme ça, mais ça ne sentait pas bon. Mickey ordonna alors à l'homme (si ça en était un) de décliner son identité, et de dévoiler son visage.

    -Eeeuh...comme il a dit !

    Elle finit par sortir son arme à son tour. Ca semblait trop facile non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mer 25 Nov - 21:25

    Cardiff de nuit vu depuis l’institut Torchwood. C’était quand même pas mal comme vision. Dehors, les lumières éclairaient la grande ville galloise et Elizabeth profitaient quelques instants de la vue qui s’offrait à elle.. Elle s’ennuyait fermement, le calme était plat ici et mis à part les quelques agents et soldats déployés dans Cardiff rien ne se passait à l’institut Torchwood. La seule trace probable d’une invasion extra-terrestre était justement cette piste que les membres de Torchwood suivait ce soir-là, mais Elizabeth était restée à l’institut en lui-même avec une collègue médecin, à tout hasard plus qu’autre chose. Pour une fois que Elieabeth n’avait pas prit de retard dans son travail, c’était bien sa veine.

    Elle soupira avant de jeter un rapide coup d’œil aux écrans de surveillance qu’elle avait sous les yeux. Ah quoi bon rester ici ? Ce n’était pas comme si quelque chose allait se passer cette nuit-là si ? Et pourtant, Elizabeth continuait à jeter des coups d’oeils fréquentes aux écrans, comme une sorte de pressentiment. Elle regarda sa montre et s’empêcha de soupirer encore une fois devant l’heure qu’il était à présent. Comment gâcher une soirée bêtement. Elle n’en revenait pas de s’être portée volontaire pour ce soir-là, même si quand elle l’avait fait elle pensait qu’elle aurait du travail à rattraper alors..

    Elizabeth entendit soudainement un petit bip sonore qui ne lui indiquait rien de bon. Elle regarda l’écran de son laboratoire et se rendit compte que le système de sécurité avait détecté une intrusion dans les locaux. Elle jeta de nouveau un coup d’œil interrogateur aux écrans et soudainement se redressa, l’air ébahi. Elle ne pouvait pas s’empêcher de fixer l’écran qui se trouvait juste sous son nez et qui était relié à la caméra de surveillance des sous-sols de l’institut. Elle se frotta les yeux pour être sur que sa vision n’était pas dû à la fatigue, mais visiblement non. Une lumière était apparue, faible au départ puis gagnant en intensité en clignotant, et un objet rectangulaire venait juste d’apparaître, là, sous ses yeux, en plein milieu du sous-sol de l’institut Torchwood !

    Elle en avait tellement entendu parler, mais ce n’était pas possible que ce soit vrai, pas juste sous ses yeux quand même. Elle ne prit pas le temps de réfléchir et se rua dans le couloir, sur la machine à café. Non non elle ne voulait pas essayer de se droguer à la caféine pour être sure que c’était bien vrai, ça elle n’en doutait plus, mais il n’y avait qu’une seule autre personne dans la base avec elle, elle le savait.


    - Ah j’étais sure que je te trouverais ici ! Dépêche-toi viens voir ça !

    Elle prit Sharity, le médecin de l’institut qui était de garde avec elle-même, par le bras et l’entraina vers les ascenseurs rapidement. Elle la poussa à l’intérieur sans plus d’explication, entra elle-même derrière elle, appuya sur le bouton du sous-sol et sourit en regardant les portes se refermer. Une excitation incroyable venait parcourir le moindre atome de son corps, elle en tremblait presque. Elle se tourna vers son amie qui la regardait d’un air ébahi :

    - Tu ne devineras jamais ce qui vient de nous arriver au sous-sol..

    Elle lança un regard malicieux à Sharity, juste au moment où les portes des ascenseurs s’ouvraient devant elles et laissaient entrevoir une ancienne boîte de police bleue.

    - On va frapper ?

    Lança-t-elle à Sharity, à la fois très excitée mais on-ne-peut-plus sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Jeu 26 Nov - 0:36

    Tout était calme. Trop calme. Aucuns scientifiques à s'activer sur divers produits chimiques et calculs dans leurs salles attitrées. Aucuns soldats à s'entraîner à combattre des mannequins en plastique vivant. Aucuns agents à s'acharner sur leurs ordinateurs à la recherche d'informations pour leur prochaine mission. Aucuns médecins à étudier vaccins et corps aliens intrigants... Ou presque. Dans un des sous-sols de Torchwood, plus bruyant que les autres, se trouvait Sharity. Ses écouteurs dans les oreilles, elle se déhanchait sur un air des Rolling Stones, chantant plus fort que nécessaire dans sa blouse blanche. Ses cheveux blonds attachés en une queue de cheval, de manière à ne pas la déranger, bougeaient dans son dos au rythme de la musique, qu'elle était la seule à entendre. Ce qui rendait, vu de l'extérieur, la scène assez comique, faut l'avouer ! Imaginez une blonde, dansant sur un air imaginaire et criant à tue-tête alors que devant elle se trouve... un mort. Enfin en réalité, personne ne savait s'il était vraiment mort, et c'était bien pour cette raison qu'elle devait étudier ce corps, avec tout ces drôles d'objets posés à côté d'elle. Il avait passé la faille il y a une semaine de cela, encore vivant à ce moment, mais apparemment il n'avait pas supporté l'oxygène bien longtemps, et l'institut l'avait retrouvé dans une sorte de coma près du port de Cardiff quelques heures seulement suite à l'activité de la faille. L'inconnu possédait un corps identique à ceux des humains, la seule différence étant le fonctionnement des poumons ainsi que celui du cœur. Alors que l'oxygène l'avait en quelques sortes assommé et que son cerveau ne montrait plus aucune activité, le sang circulait toujours et les battements de son cœur se faisaient entendre, ce qui était étrange pour quelqu'un qui serait censé ne pouvoir se trouver dans une telle activité qu'à l'aide de machine à respiration artificielle. Le plus bizarre dans tout ça, c'était sans doute que, même une fois découper en deux, le corps ne cessait de fonctionner comme s'il n'avait rien remarquer. D'ailleurs, la jeune médecin avait dû sortir les seaux afin de ne pas voir la pièce couverte du sang à la texture pâteuse de l'extra-terrestre. Si Sha' était la seule sur ce projet, c'était seulement parce que la plupart de ses collègues trouvaient cela trop.. dégoûtant, un corps disséquer qui renouvelait pourtant encore ces cellules et globules.

    Après deux heures de travail non-stop, à prendre des notes en tout genre et à chercher la solution à cette énigme de la science, elle décida de faire une pause. Toujours en se dandinant au son des Stereophonics cette fois, elle prit le chemin de la machine à café, ne se rendant même pas compte qu'elle avait gardé sa blouse tachée de rouge... C'était courant de toute manière, de voir des médecins se balader dans cette tenue ici, sauf quand bien sûr les lieux étaient déserts... comme ce soir. Enfin pas si déserts que ça, la preuve, elle était bien en train de se faire tirer vers l'ascenseur là alors qu'elle venait tout juste de commencer son café là, non ? Oui. Et croyez-moi ou non, elle n'était pas encore assez dingue pour se tirer par le bras elle-même. Aurais-je oublier de préciser que le drôle de personnage à moitié mort et à moitié vivant qui l'attendait au sous-sol n'était pas la seule raison de sa présence si tardive au travail ? Oups. Et bien, tout simplement parce que comme dans un hôpital normal, elle avait le droit à ces jours de garde. Mais bien entendu, pas toute seule ! Parce que pendant qu'elle faisait ses diverses manipulations sur les morts, il fallait bien quelqu'un pour surveiller les caméras de surveillance, "au cas où". Et ce quelqu'un n'était autre qu'Elizabeth, celle qui partageait ces pauses avec elle, en tant que droguée à la caféine anonyme. A ce qu'elle pouvait deviner, la scientifique avait sans doute remarquer une présence à l'un des nombreux sous-sol du bâtiment. Oui car, étant toujours en train d'écouter sa musique, elle ne comprenait strictement rien à ce que lui disait sa collègue ! Elle se contentait d'acquiescer et de faire un grand sourire. Ce jusqu'au moment où elle crut lire sur les lèvres de Lizzie quelque chose qui ressemblait à " Tu trouves pas que le décor est super toi ? ", et qu'elle crut donc bon de répondre :

    - Oui j'aime assez ! Mais ça manque de rouge !

    Elle avait sans doute réussit à se percer elle-même les tympans, d'on ne sait quelle manière, mais elle retira ses écouteurs de suite après avoir prononcé sa phrase, se frottant les oreilles pour retrouver une ouïe normale.

    - D'solée.. Tu disais ?

    Mais elle n'eut pas le temps de lui répondre que déjà les portes s'ouvraient sur le sous-sol, laissant apparaître une boîte assez imposante de couleur bleue. La première pensée qui traversa l'esprit de la jeune femme fut de se demander si la poste galactique avait encore eu un problème d'adresse... Jusqu'à ce qu'enfin, la mémoire lui revienne. La boîte bleue. Celle qu'ils attendaient depuis si longtemps. Oh la la, Jack les tuera pour ne pas avoir été prévenu ! Tant pis !

    - On va frapper ?
    - C'est petit ! J'imaginais ça franchement plus grand ! A ton avis il fait quel taille celui qu'habite là dedans ? Cinquante centimètres ? Et il doit être maigre mon Dieu ! J'espère au moins qu'il est canon... Oui, sinon Jack en parlerait pas comme ça ! Mais c'est petit !

    Alors qu'elle tournait autour de l'étrange boîte, Sharity continuait son monologue, s'étonnant plus sur la taille que sur la présence de l'objet à cet endroit. Elle secoua finalement la tête, reprenant ses esprits.

    - Excuse moi... J'ai divagué... Comme d'habitude quoi. Bien sûr qu'on frappe !

    Pas besoin de le dire deux fois, voilà que la blondinette frappait trois coups sur la porte en bois au contact pas aussi désagréable qu'elle ne l'aurait pensé, s'écriant joyeusement, espérant que le monsieur à l'intérieur l'entendrait malgré l'épaisseur qui les séparait :

    - Welcome ! On est le comité d'accueil ! Et se retournant vers Lizzie, elle enchaîna : C'était nul ça, hein ? Puis en remarquant de nouveau dans quelle tenue elle se trouvait : Oh mince, j'ai oublié d'enlever ce truc ! On dirait une tueuse en série ! C'est foutu pour la première bonne impression maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Jeu 26 Nov - 22:32

    "A vrai dire, je m'attendais à quelque chose de plus musclé. Des armes de haute technologie ou alors des extraterrestres dont le cerveau serait plus gros que la tête, et qui mâcheraient des chewingum pour survivre dans notre atmosphère."

    Voyant la tête des deux jeunes femmes, le Doctor, qui se tenait à quelques mètres derrière Elisabeth et qui venait d'apparaître, les mains dans les poches, soupira.

    "Vous n'avez jamais vue Mars Attack ? Dommage... C'est un bon film. Enfin sauf quand de véritables aliens débarquent en pleine séance dans le but de dominer le monde ou la galaxie... Enfin je ne me souviens plus trop de leur intentions, mais elles étaient mauvaises."

    Le regard des deux jeunes femmes n'avait toujours pas changé, et le Doctor, fini par se décider de ne plus prêter attention à leur réation. Il se tourna vers l'endroit d'où il était apparu, et scruta les alentours. Il devait se trouver dans un hangar ou un sous sol, vue le froid qu'il y faisait. Apparement, ça ressemblait à des aménagements militaires. Mais où avait il bien pu débarquer cette fois ci ? Il venait tout juste d'activer son Tardis quand une fois encore, il avait déconné et n'était pas apparu au bon endroit. Il aurait bien amené son bébé se faire réparer, mais il n'y avait plus de lieux où se rendre en cas de panne de Tardis. Et les connaissances du Doctor avaient beau être bien élevées, il ne comprenait pas cette fois ci, ce qui clochait. Quoi qu'il en soit, une fois encore il allait devoir se faire à cette destination inconnue.

    "On est où au juste ?"

    Il jetta un coup d'oeil en direction de la blonde. Et en la regardant de bas en haut, il pris un air surpris. Elle ne ressemblait ni à un militaire, ni à un alien. Ce qui n'était pas vraiment le cas de la seconde jeune femme présente. Bien qu'elle n'avait rien d'un militaire ( ). Puis, le Doctor pris un air amusé et se dirigea vers les deux jeunes femmes.

    "Attendez, ne me dites rien ! On est sur... Terre ? Il n'y a que sur Terre que les gens seraient assez fou pour toquer à une porte d'un vaisseau spatial."

    Un grand sourire apparu sur son visage. N'était il pas irrésistible comme ça ? (<- Enfin pas comme ça. Mais plus comme ça -> ) Le Doctor venait de faire son entrée dans Torchwood, et il était loin de se douter ce qui l'attendait ici. Cependant, alors qu'il se croyait en sécurité, quelque chose attira son attention. Il n'arrivait pas encore à distinguer quoi, mais il pouvait le sentir. S'il n'avait pas vue son ennemi mourrir, il aurait pu penser à lui, mais cette odeur émanait de quelqu'un d'autre. Il l'avait déjà sentie auparavant, mais il n'arrivait pas à deviner de qui il s'agissait. N'était il pas le dernier Seigneur du Temps ? Y'en avait il un autre ? Une autre ?

    "Ah en fait. Je suis le Doctor."

    Etrangement, c'était la première fois que les deux jeunes femmes ne l'avaient pas regardé bizarrement. Comme si elles savaient déjà qui il était. Et ça, ça l'intrigua. Shocked



- - - - - - - - - - POST MJ - - - - - - - - - -


La nuit venait de tomber sur Cardiff, et les ruelles étaient désertes. Cependant, il y avait une jeune femme qui se promenait toute seule. Et... une créature. Ou plutôt un homme vue la démarche. Il la suivait de près, et malheureusement pour la jeune femme, elle venait de s'engager dans une impasse dont elle ne trouverait jamais la sortie.

Vetu d'un imperméable et d'un chapeau, l'individu, venait d'arriver devant le mur qui barrait le passage à la jeune femme. Mais ce à quoi il ne s'attendait pas, c'est qu'elle se tourne vers lui et qu'elle le menace d'une arme en prononcant bien fort qu'elle appartenait à l'institut Torchwood. Ce nom ne lui disait rien du tout. Il venait de sortir les mains de ses poches, et dans l'une d'entre elle il tenait un baton (Je me trompe de forum moi, non ? scratch ).

Un jeune homme apparu au même moment dans la ruelle, et il rejoignit la jeune femme, en pointant également l'homme avec une arme. Ce dernier posa sa seconde main sur le bout de son morceau de bois (C'est DH ici, non ? ). Et au moment où il allait... Une autre jeune femme arriva, en pointant également son arme contre lui. Il avait désormais trois têtes bien distinctes qui n'attendaient qu'une chose : savoir qui il était. Et il utilisa sa seconde main pour déplier le bout de bois, qui s'avéra être un long baton, ou plutôt une canne.

"Vous en attendez encore d'autres des comme ça ?"

Il posa le bout de sa canne contre le sol pour trouver un appui, et de sa main libre, il souleva délicatement son chapeau pour laisser entrevoir sa tête. A première vue, c'était bel et bien un humain. Et il devait avoir dans la cinquantaine d'années, ou un peu moins. Il avait une bonne petite bouille, et il les regardait tous les trois avec un grand sourire à vous faire frémir.

"Excusez moi, mais vous faites quoi à cette heure ci dehors, et avec des armes ? Vous êtes des sortes de policier ou autre ?"

Etrangement, ça ne l'inquiétait pas plus que ça. Et comme il ne connaissait pas Torchwood, il n'avait pas de raisons d'avoir peur que ce soit de policiers ou autre. D'un côté, il ne faisait rien de mal. Il se promenait juste dans les rues de Cardiff. Mais quelque chose dans son regard... Ou autre chose aurait pu se faire poser des questions aux jeunes gens. D'ailleurs il n'arrêtait pas de fixer la jeune femme blonde. Et il était peut être en train de regretter la venue des deux autes personnes.

"Je ne voudrai pas être effronté, mais je suis attendu quelque part. Et je crois que je me suis un peu égaré..."

Et pourtant il n'avait rien d'un mec paumé. Mais une voix un peu plus loin, le cri d'une jeune femme sans doute, attira l'attention des trois jeunes gens. Quand à notre inconnu, il continuait à fixer Jenny, comme si le bruit n'avait jamais eu lieu. Et il appuya ses deux mains contre sa canne en la placant le long de ses deux jambes pour rester fixe devant les trois jeunes personnes.

"J'ai cru entendre quelqu'un crier, non ? Peut être que l'un d'entres vous pourrait m'aider à retrouver mon chemin le temps que les autres vont voir ce qu'il se passe ?"


O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Ven 27 Nov - 0:50

Jenny avait levé son arme en direction de l'homme qui la bloquait plus par réflexe qu'autre chose. Certains vous auraient dit qu'on ne devait sortir son arme qu'en cas de menace réelle, mais Jenny savait que le danger pouvait arriver de n'importe où. Et avoir son arme toujours prête à servir était une méthode préventive indispensable à son travail. Alors qu'elle venait juste de hurler à l'étranger qu'elle appartenait à l'institut Torchwood elle vit Mickey arriver en courant et se placer à côté d'elle, lui aussi son arme pointé dans la direction de l'homme au chapeau. Puis ce fut le tour de Sally. Et pourtant, l'homme qui leur faisait face semblait simplement surpris d'être sous la menace de leurs armes, et au vue de sa réaction en entendant le nom Torchwood, il n'avait aucune idée de ce dont il pouvait bien s'agir. Enfin, Jenny était du genre méfiante, l'expression sur le visage de l'homme avait beau sembler sincère, elle avait vu beaucoup de gens savoir cacher leurs sentiments très facilement, et elle n'allait sûrement pas baisser sa garde.

"Excusez moi, mais vous faites quoi à cette heure ci dehors, et avec des armes ? Vous êtes des sortes de policier ou autre ? Je ne voudrais pas être effronté, mais je suis attendu quelque part. Et je crois que je me suis un peu égaré..."

Tout en parlant, l'homme avait ôté son chapeau en s'appuyant sur sa canne. Il avait l'air plutôt humain, mais Jenny savait que ce n'était en rien une garantie, après tout son père avait bien une apparence humaine, et pourtant Jenny savait bien qu'il n'avait pas grand chose d'humain. Enfin pour le moment l'apparence de l'homme en face d'elle n'importait pas réellement à Jenny, non ce qui la troublait plus en revanche c'était la façon dont il semblait la fixer. Peut-être n'était-ce qu'une impression après tout, et pourtant l'homme ne semblait même pas voir ses deux compagnons.. D'ailleurs il dégageait un petit quelque chose qui mettait la jolie blonde mal à l'aise, elle n'aurait pas su dire exactement ce que c'était.. peut-être son calme inexpliqué, peut-être sa manière de la regarder.. dans tous les cas elle sentait bien qu'il n'allait pas gagner sa confiance facilement.

Alors que Jenny pointait toujours son arme dans la direction de l'homme en face d'elle, un cri strident retentit apparemment à quelques rues plus loin. Jenny sentit les regards de Mickey et Sally se diriger vers le cri, mais elle ne détacha pas son propre regard de celui de l'inconnu. Quel que soit ce cri, il avait tout du moins permit à Jenny d'éclaircir un doute, l'homme la fixait bien elle. Il n'avait pas esquissé le moindre mouvement en entendant la femme crier, il n'avait pas même cligné des yeux, fixant toujours la jeune blonde en face de lui.

"J'ai cru entendre quelqu'un crier, non ? Peut être que l'un d'entres vous pourrait m'aider à retrouver mon chemin le temps que les autres vont voir ce qu'il se passe ?"

Jenny prit alors une décision. La réaction de l'homme n'était décidément pas normale. Il se trouvait face à trois personnes armées qu'il pensait être de la police, une jeune femme hurlait au loin et il demandait quand même à l'un d'eux de rester avec lui.. simplement pour lui montrer son chemin ? Non Jenny savait que sa demande cachait quelque chose d'autre, et la manière dont il la fixait lui laissait penser qu'il en avait après elle. A vrai dire elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait en tête, mais elle savait une chose, s'il avait l'intention de l'attaquer, elle saurait se défendre, elle n'avait rien d'une jeune demoiselle en détresse. Elle adressa alors la parole à ses co-équipiers, mais sans toutefois quitter l'homme des yeux.

- Mickey et Sally, allez voir, je vais aider Monsieur.

Tout en parlant, Jenny avait fait un léger sourire en direction de l'étrange homme. Elle avait ensuite baissé son arme et l'avait rangé dans sa ceinture, en faisant bien attention de la laisser accessible à tout moment. On ne pouvait jamais être assez prudent n'est-ce pas ? Une fois ses deux équipiers partis à la recherche de la jeune femme qui avait crié, Jenny repris un air plus dur, et un ton direct :

- Qui êtes-vous ? Et que me voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Ven 27 Nov - 0:59

    Surprise. C'était le mot qui convenait à l'état actuel de la jeune blonde, oui. Il était déjà sortit de sa boîte ! Non mais elle aurait du y penser ! Le temps qu'elles descendent grâce à l'ascenseur, il avait dû être poussé par la curiosité jusqu'à aller explorer les environs ! Enfin, pas il avait dû, il avait tout court. Même si avouons le le sous-sol c'est pas ce qu'il y a de plus intéressant à Torchwood ! Personnellement, Sharity préférait la salle dans laquelle elle disséquait tout et n'importe quoi, justement parce qu'elle y disséquait tout et n'importe quoi. Chacun s'occupe à sa manière, qu'est-ce que vous voulez que je dise moi ! Elle regardait l'homme qui venait d'apparaître dans le dos de Lizzie d'un air à la fois ébahi et étonnamment satisfait. Elle s'était imaginée bien des choses depuis qu'on lui avait annoncé sa venue, jusqu'à se faire à l'idée qu'il ressemblerait peut-être même à un Weevil de base... Mais au final, elle préférait largement sa véritable apparence physique ! Au moins, elle n'avait pas tord sur un point, il avait l'air maigre. Heureusement que sa coupe de cheveux et que ses converses rattrapaient ça !

    Pourquoi il parlait de Mars Attack d'un coup ? Elle avait carrément rien suivit ! Pas grave, ça n'avait pas d'importance de toute manière. Et le voilà qui les oubliait totalement pour se concentrer sur l'endroit où ils se trouvaient tout les trois... Et mince ! C'était tout moche ici, c'était nul comme accueil ! Pas du tout comme elle l'avait prévu ! Pourquoi personne avait voulu suivre son idée de mettre des guirlandes de Bienvenue partout avec des ballons décorés ? Et un buffet avec de l'alcool ! Ça, ça aurait été "cool". A chaque fois qu'elle proposait des idées on la rembarrait de toute manière ! D'un côté, quand on voit les idées.. ça se comprend, mais ne disons rien, se serait dommage de la vexer la blondie.

    "On est où au juste ?"
    - Je suis peut-être pas musclée mais moi au moins je suis jolie...


    Pourquoi est-ce qu'elle répondait toujours avec deux heures de retard ? A croire que son cerveau marchait au ralentit et que tout lui parvenait en décalé ! Mais non pourtant, elle était branchée sur la bonne fréquence. C'est l'odeur d'alien, elle en avait trop respiré, ça lui montait à la tête ! Elle espérait juste que ce soit pas nocif...
    Elle faillit lancer une remarque bien cinglante lorsque l'inconnu pas si inconnu commença à la regarder bizarrement. Quoi, qu'est-ce qu'elle avait ? Ce n'était pas de sa faute si elle n'avait pas eu le temps de passer sa blouse à la machine à laver avant de passer l'accueillir ! Alors que sa phrase était toute prête dans sa tête et qu'il ne lui restait plus qu'à la prononcer, il la coupa dans son élan, ce qui la laissa... sans voix.

    "Attendez, ne me dites rien ! On est sur... Terre ? Il n'y a que sur Terre que les gens seraient assez fou pour toquer à une porte d'un vaisseau spatial."
    - CE TRUC C'EST UN VAISSEAU SPATIAL ? ... On dirait une boîte de conserve rectangle et en bois... Sans vouloir vous insulter bien sûr.


    Ça lui avait échappé. Mais quoi ! C'était petit ! Puis il mesurait plus que les cinquante centimètres estimés le voyageur ! Même pas la place pour faire rentrer un labrador. Il supporterait pas le voyage de toute manière, parce que ça devait être mouvementé là-dedans quand il fallait passer d'une planète à une autre !
    Encore plus intriguée maintenant qu'il leur avait avoué la nature de cette drôle de boîte - qui n'était pourtant pas difficile à deviner, mais que voulez-vous, c'est pas parce qu'on est douée en médecine qu'on l'est en logique - elle s'était remise à tourner autour en cherchant quels secrets ce drôle d'objet/machine pouvait cacher.

    - Mais j'aime bien la couleur ! Et le style ! Et le téléphone il marche ?

    Elle n'attendit même pas de réponse, vérifiant par elle-même dans la seconde qui suivit, avant de finalement reposer le dit téléphone en secouant négativement la tête, l'air déçue malgré tout. Un vaisseau spatial qui peut même pas communiquer avec les extra-terrestre, c'est nuuuul !

    "Je suis le Doctor."

    Elle ne montrait aucun étonnement vis à vis du fait qu'il n'est qu'un titre : pas de prénom, de nom, rien. Juste "le Doctor". C'était original d'un certain sens. Et même si elle savait déjà depuis un moment qui il était, elle avait au moins confirmation de son identité. Penchant légèrement la tête sur le côté, elle se mit à le dévisager sans aucune gêne avant de dire, sceptique :

    - Vous avez pas la tête d'un docteur en tout cas. C'est de la publicité mensongère votre nom !

    Voilà un commentaire dont elle aurait pu se passer, une nouvelle fois, mais c'était plus fort qu'elle ! Puis c'était toujours mieux que de se prosterner devant lui telle une religieuse devant son Ô grand Dieu tout Puissant, là elle passerait pour une folle, oui.

    - Ah oui, on c'est pas présentées ! Moi c'est Sha... rity. Je veux dire, Sharity. Je suis médecin de To... enfin vous savez déjà où on est. Et c'est pas une blague ! C'est pour ça que.. enfin je veux dire le sa.. La tenue. Elle se retourna ensuite vers sa collègue, toujours aussi souriante : Et elle c'est Elizabeth !

    Elle n'allait pas non plus faire sa fiche d'identité, autant laissé la parole à la scientifique -enfin- ! C'est vrai que parfois sans s'en rendre compte, la jeune femme avait tendance à monopoliser la conversation... Elle aimait bien monologuer de temps à autre, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Sam 28 Nov - 2:34

    Elizabeth avait honnêtement du mal à croire à ce qui était entrain de se passer, et si Sharity à côté d’elle n’avait pas fait preuve d’une telle décontraction et d’une telle nonchalance par rapport à la grandeur de l’évènement, probablement que Elizabeth se serait mise à trembler d’excitation. Elle attendait la réponse de son amie, qui sans surprise, n’hésita pas à une seule à aller frapper à la porte du vaisseau spatial qui avait atterrit droit dans les sous-sols de Torchwood. Elizabeth observa la scène avec attention, ne s’attendant malgré tout pas à ce que le Doctor sorte comme ça de son vaisseau juste parce qu’il avait entendu frapper à la porte. Soudain elle entendit une voix derrière elle qui la fit sursauter et faire un véritable bond pour se retourner.

    "A vrai dire, je m'attendais à quelque chose de plus musclé. Des armes - de haute technologie ou alors des extraterrestres dont le cerveau serait plus gros que la tête, et qui mâcheraient des chewingum pour survivre dans notre atmosphère."

    Elizabeth haussa légèrement les sourcils tandis qu’un léger sourire venait éclaircir son visage. Elle avait entendu parler de son humour et de sa décontraction à toute épreuve mais là quand même, c’était trop fort pour elle. C’était un évènement qu’elle avait attendu depuis très longtemps et elle ne pouvait pas croire qu’elle avait le fameux Doctor juste en face d’elle, tranquillement debout de l’autre côté de la pièce. La jeune femme se tourna vers Sharity qui, comme à son habitude, était partie dans un monologue interminable pour raconter sa vie et pendant un moment, Elizabeth se fit la réflexion qu’elle irait bien avec le Doctor, ils avaient l’air tous les deux légèrement.. Uhm.. Décalés ? En tout cas elle attendit que son amie finisse de raconter sa vie, pour entendre le Doctor enchainer de plus belle. Elle était sur le point d’aller s’acheter du pop-corn là, mais elle se retint de lancer la réplique qui lui brûlait les lèvres. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on rencontrait une personne du genre du Doctor et elle ne savait pas trop comment l’accueillir. Elle aurait du ramener du champagne pour célébrer l’évènement, et des confettis, et des ballons et des banderoles avec écrit « Bienvenue » dessus.. Et.. Et.. Et son amie Sharity commençait légèrement à déteindre sur elle alors elle arrêta le flot de ses pensées sans queue ni tête et reporta toute son attention sur la question qu’avait posé le Doctor.

    "On est où au juste ?"

    Pendant un moment Elizabeth hésita à rire. Mais vu qu’il n’avait pas l’air de plaisanter, elle se contenta de le regarder avec des yeux gros comme des soucoupes. Malheureusement avant qu’elle n’ait eut le temps de réagir, sa collègue était repartie de plus belle. Et la voilà qui jouait avec la cabine téléphonique du Doctor, non mais elle était incorrigible dans son genre quand même, il faudrait qu’un jour quelqu’un lui explique quand il fallait réussir à se contrôler un minimum. Enfin finalement la conversation prit une tournure un peu plus sérieuse, ou en tout cas un peu plus courante dans l’univers de Elizabeth quand le Doctor finit par se présenter. Un mince sourire amusé naquit sur les lèvres de la jeune femme tandis qu’elle se disait que c’était bien la seule chose qu’elle ne trouvait pas bizarre chez lui et dans cette scène depuis le début. Visiblement lui, semblait déjà plus étonné que sa présentation n’ait pas fait plus d’éclat ou donné lieu à plus de surprise. Il n’avait donc réellement aucune idée de l’endroit où il se trouvait ? Ce n’était pas une blague ? Elizabeth ouvrit la bouche pour répondre mais encore une fois elle fut coupée dans son élan par son amie qui recommença à partir dans un discours interminable. Après des heures de monologue incessant, Sharity daigna lui laisser la parole et Elizabeth se retint de justesse de lui faire remarquer qu’il n’était pas trop tôt.

    - Elizabeth en effet, enchantée de vous rencontrer enfin ! Je suis scientifique ici.

    Elle lui lança un sourire amusé devant l’expression de surprise du Doctor. Il ne devait pas avoir l’habitude de se faire accueillir par des humains qui le connaissaient, c’était compréhensible. D’un autre côté, cet indice devait lui avoir donné une idée de l’endroit où il pouvait bien se trouver. Il n’y avait pas des centaines de milliers d’endroits où des humains auraient put être conscients de son existence sur Terre franchement !

    - A dire vrai je m’attendais à ce que vous réussissiez à contrôler parfaitement votre vaisseau spatial Doctor. J’en serais presque déçue..

    Dit-elle avec un nouveau sourire aux lèvres tandis qu’elle se tournait vers le TARDIS. De toute évidence il avait atterrit ici au hasard total pour ne pas avoir la moindre idée de l’endroit où il se trouvait. C’était presque décevant de se dire qu’il n’était pas venu ici de son plein gré.. Enfin bon, Elizabeth n’allait pas se sentir vexée non plus et elle voyait bien que le Doctor brûlait d’impatience de savoir où il avait finalement bien put atterrir.

    - Vous ne savez vraiment pas où vous êtes, hein ? Dit-elle en levant les yeux au ciel. Eh bien, bienvenue dans les superbes sous-sols de Torchwood de Cardiff, Doctor.

    Finit-elle par avouer, s'attendant désormais, à défaut d'admiration de la part du Doctor, au moins à un peu de surprise de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Sam 28 Nov - 11:42

    De toute son existence, et on sait à quel point elle était longue, le Doctor ne s'était jamais retrouvé face à une personne qui... Parlait tant. Elle ne s'arrêtait pas, et il voyait bien que la jeune femme qui était également présente dans la pièce, n'arrivait pas à en placer une. Pourquoi la pluspart des humaines ne se contentent pas de répondre simplement à une question, au lieu de monologuer des heures pour en venir à la même conclusion ? Et qui plus est, elle se mettait désormais à toucher à son TARDIS ??? SON TARDIS ??? (Imaginez la même phrase dans la bouche de Ross quand on lui a volé son sandwich... )

    "Non, mais ne touchez pas à ça !!" dit-il en lui retirant le téléphone des mains et en le reposant.

    - Vous avez pas la tête d'un docteur en tout cas. C'est de la publicité mensongère votre nom !

    "Je ne suis pas un Docteur. Je suis simplement le Doctor. Ce qui ne rend pas la chose si simple quand je me trouve face à des gens qui touchent à mes affaires." Suspect

    Il avait pris un air choqué, et boudeur. Ce qui devait sans doute le rendre une fois de plus irrésistible. Mais là n'était pas la question. Son regard se posa ensuite sur Elisabeth, mais cette dernière n'eu pas le temps d'ouvrir la bouche que Sharity c'était une fois de plus mise à parler. Elle ne s'arrêterait donc jamais ? Et que voulait elle dire par médecin de TO ? Il ne connaissait pas cette planète. Et sur les dix mille quatre cent deux planètes existantes, il y en a aucune qui s'appelle TO. A moins que ce soit le nom d'autre chose ? Ou un diminutif ? TO = Tout Orateur ? Ils acceptent toutes sortes d'orateurs ? Ceux qui parlent constament et sans s'arrêter, et ceux qui ne peuvent jamais en placer une ? Là il avait le duo parfait face à lui.

    La seconde jeune femme, contre toute attente, trouva enfin le moyen d'en placer une. Et évidement, ça n'était pas le bonjour que le Doctor attendait, ni même l'explication d'où il était. Ca le fit s'exiter encore plus. Et il se tourna pour tenter de trouver par lui même où il était. Il s'approcha du mur le plus proche et il y posa son oreille tout contre. Peut être qu'il y entenderait le champ d'une race extra terrestre... Ou alors le vrombissement d'une machine à cloner les êtres humains ? Non... Rien de tout ça.

    - Vous ne savez vraiment pas où vous êtes, hein ? Dit-elle en levant les yeux au ciel. Eh bien, bienvenue dans les superbes sous-sols de Torchwood de Cardiff, Doctor.

    A vrai dire, il aurait préféré tout, sauf cette réponse. Le Doctor se recula de contre le mur, et il remit correctement ses lunettes qui s'étaient légérement applatie contre les fondations de Torchwood. Donc il était à Torchwood ? Il se mit face aux deux jeunes femmes et il croisa les bras. Son regard devint des plus glacial.

    "Torchwood..." dit-il en jettant un dernier coup d'oeil autour de lui. Il n'était jamais venu à Torchwood sans qu'on veuille l'y tuer.

    "Comment vous avez fait ?"

    Devant l'air perplexe des deux jeunes femmes, il ajouté : "...pour trafiquer mon Tardis et me faire venir ici ??"

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Sam 28 Nov - 13:28

    Elizabeth s’était attendue à plusieurs réactions différentes de la part du Doctor, mais certainement pas à celle-là. Certes elle était vaguement au courant que lui & Torchwood, ça n’avait pas toujours été une histoire d’amour mais naïvement elle s’était attendue à ce qu’il fasse de lui-même la différence entre l’ancien Torchwood, et celui-ci, pour lequel Elizabeth travaillait désormais. Mais bon, elle comprenait bien que ce n’était pas en voyant les pauvres sous-sols et deux pauvres humaines dont une qui ne cessait de débiter des âneries qu’il aurait put se rendre compte de la différence. Enfin bon quand même, de là à ce qu’il sorte ses lunettes qui lui donnaient un air tellement plus sérieux et à ce qu’il croise les bras en les regardant froidement.. Elizabeth était tombée bien loin de la réalité quand elle avait espéré le surprendre ne serait-ce qu’un peu. Enfin bon, ce n’était pas le plus important et Elizabeth laissa parler le Doctor.

    "Comment vous avez fait ?"

    Pardon ? Mais qu’est-ce-qu’il racontait là ? Faire quoi ? Elizabeth se tourna vers Sharity qui semblait tout aussi perplexe qu’elle-même, à un tel point même qu’elle en était restée sans voix (si si je vous assure c’était possible et Elizabeth en fut la première surprise !). Elle se tourna alors de nouveau vers le Doctor avec un air toujours aussi surpris et perplexe. Non mais de quoi est-ce-qu’il pouvait bien être entrain de parler ? Parce qu’à Torchwood ce n’étaient pas des expériences curieuses qu’on manquait de faire, alors si le Doctor parlait de l’une d’elle entre toutes, il allait falloir qu’il se montre un peu plus précis. Et pour être honnête, le regard glacial qu’il lançait à Elizabeth & Sharity n’encourageait pas franchement la brune à lui demander plus d’explications pour pouvoir répondre à sa question.

    "...pour trafiquer mon Tardis et me faire venir ici ??"

    - Pardon ?

    Cette fois-ci elle l’avait dit à haute voix. Trafiquer son TARDIS ? Comme si c’était possible. Les pouvoirs du TARDIS étaient largement supérieurs à ceux que l’institut Torchwood savait contrôler, à tel point qu’elle savait que même le Doctor lui-même ne savait pas à quel point son TARDIS était puissant. Alors ce n’était pas trois scientifiques humains en blouses blanches qui allaient pouvoir réussir un tel tour de force et c’était assez naïf de la part du Doctor de demander franchement. Mais bon, elle n’allait pas non plus se mettre à dénigrer le travail de tous les scientifiques de l’institut, parce qu’elle savait pour en faire partie qu’ils accomplissaient de miracles, mais quand même, de là à trafiquer le vaisseau spatial du Doctor, il aurait fallut se lever tôt (ou plutôt ne pas se coucher du tout !).

    - Nous n’avons rien fait du tout.

    Un léger sourire amusé se dessina de nouveau sur les lèvres de Elizabeth tandis qu’elle guettait de nouveau une expression de surprise chez le Doctor. Cette fois-ci il n’allait pas dire qu’il s’y attendait, et il serait surement surpris de savoir que ce n’étaient pas eux qui avaient cherché à le faire venir ici. Du coup Elizabeth commençait elle aussi à se poser des questions, son esprit purement scientifique reprenant le dessus. De toute évidence le Doctor avait pensé que c’étaient les scientifiques de Torchwood qui avaient réussit à l’attirer ici, or ce n’était pas le cas. Donc que faisait-il ici ? Il devait bien y avoir quelque chose ici qui l’avait attiré ici ? Mais Elizabeth avait beau former des hypothèses toutes plus tirées par les cheveux les unes que les autres, elle ne voyait pas un pouvoir humain suffisamment puissant pour réussir ça, et elle abandonna bien vite ses hypothèses.

    - Ça aurait plutôt été à nous de vous demander la raison de votre visite ici.. Mais vous n’avez pas l’air de le savoir vous-même.. En tout cas, quelque soit la raison de votre présence ici, nous n’y sommes pour rien. Si nous avions réussit à trouver un moyen de vous amener ici nous aurions été plus que deux à vous accueillir je pense.

    Elizabeth avait préféré insister, parce que vu comment il avait l'air de porter Torchwood dans son coeur, il y avait des chances qu'il n'y croit pas une seule seconde. Pourtant ce n'était que la pure vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Sam 28 Nov - 20:24

    Mais pourquoi on lui criait dessus ? Elle avait rien fait elle ! Et le téléphone il était moche de toute manière ! Pas assez design. Et en plus il marchait pas. Pfff.. Tu parles, Doctor ou pas, il était pas à la pointe de la technologie en tout cas. Il a qu'à se le garder sa boîte bleu spatiale ! Suspect Pour la peine, elle ne disait plus rien, même si l'envie de parler ne manquait pas. Elle laissait à Elizabeth le soin de raconter tout ce qu'elle voulait, résistant à la tentation de faire des remarques stupides comme à son habitudes. Pour penser à autre chose, elle se mit même à compter les tâches de sang de sa blouse, ce qui était loin d'être aussi intéressant de la conversation qui se tenait juste à côté d'elle, et à laquelle elle aurait bien voulu participer si elle n'avait pas peur de trop s'emporter à nouveau, et de se faire disputer après.

    "Torchwood..."

    Ce n'est qu'à ce moment là qu'elle releva la tête, reprenant le fil de ce qui se déroulait entre les deux autres personnes. Yep, c'était bien eux ! Au moins, ils avaient des ordinateurs ici, des téléphones qui marchaient, des machines à café ! Et des aliens morts. C'était moins joyeux, mais tout aussi génial, au goût de la jeune femme du moins. Le meilleur avec le café ! Il avait sans doute pas de café dans sa boîte, ce Doctor ! Dans le genre ringard.. Mais si elle avait réussi à convaincre son voisin que son chat n'était pas mort mais juste partie voyager à Tahiti, elle arriverait bien à forcer cet homme à installer une machine à café !

    "Comment vous avez fait ?"

    Uh ? Fait quoi ? Convaincre le voisin ? Oh mais c'était très simple pourtant. Elle avait trafiqué une carte postale en y incrustant une photo du chat, avec un chapeau de paille sur la tête et un cocktail à côté de lui. Grâce aux empreintes prélevés sur le sol de son salon, elle avait même réussit à reproduire celle du chat afin de donner l'illusion qu'il avait signer la carte en question ! Et c'était dans la poche, il avait tout avalé. Ou pas.. Elle ne le savait pas en fait, mais elle l'imaginait, c'était tellement bien réussit comme tour. Et dans les dessins-animés ça marchait à tout les coups, alors pourquoi pas dans la vraie vie ?

    "...pour trafiquer mon Tardis et me faire venir ici ??"

    Quoi ? Ah il parlait pas du voisin alors ? Mais il les accusait là, non ? Sans preuves en plus ! Un avocat, vite ! Faut le condamner à mort celui-là ! Elle aurait bien voulu que ce soit vrai, que ce soit eux qui l'ai fait venir ici. Pourtant, non, ce n'était pas le cas. Comme si ils avaient les technologies requises pour dévier un TARDIS de sa trajectoire ! Intelligents peut-être, mais pas à ce point. Et Lizzie se fit un plaisir de lui faire remarquer. Sharity ne ressentait même pas l'envie de dire quoi que ce soit tiens.. c'était très étrange. Elle ouvrit elle-même de grands yeux en se demandant ce qui se passait.. Devenait-elle muette ? Ce serait trop horrible non ! Elle avait peut-être perdu ses cordes vocales sans s'en rendre compte ? A cette pensée, elle baissa la tête comme si elle les cherchait. Puis finalement la releva en se frappant le front de sa main.

    - Je suis bête ! ... J'ai pas perdu ma voix ! Je commençais à m'inquiéter.. Merci Seigneur ! Hum bref... comme elle l'a dit, on a rien fait. Pour une fois que c'est pas de notre faute ! Puis pourquoi on voudrait vous voir de toute manière ? Vous êtes même pas un vrai docteur, vous nous serviriez pas à grand chose. C'est pas que vous êtes pas utile ! Mais même votre téléphone il marche pas ! Vous êtes bien mieux à votre place dans la galaxie, l'univers, tout ce que vous voulez... Mais à Torchwood, à part vous transformer en cobaye, je vois pas ce qu'on pourrait faire.

    Elle avait fait une gourde là, non ? Déjà, elle s'était embrouillé en laissant entendre qu'elle ne voyait pas à quoi il servait, ce qui était très loin de sa pensée d'origine ! Elle n'ignorait pas qu'il avait sauvé des tas de vie partout où il était allé, et qu'il était loin de n'être qu'un alien parmi tant d'autre. Ensuite, elle avait insinuer qu'il pourrait servir de rat de laboratoire, c'est pas bien ça, il allait se poser des questions maintenant.

    - Quelqu'un veut un café ? C'est bon le café ! Avec ou sans sucre ? N'importe, on s'en fiche. Et mince ! Le mort il est en train de m'attendre, le sang il va déborder de partout, et on a pas de femme de ménage ! Vous voulez bien faire la femme de ménage, m'sieur le Doctor pas docteur ? On vous paiera si vous voulez ! Il me faut un café, j'ai besoin de café.

    ... Shocked . Quand on dit qu'elle est droguée à la caféine, c'est pas un euphémisme. Là, elle était dans ce qu'on appelle la situation de manque. Ça faisait près de cinq heures qu'elle n'avait pas bu une goûte du produit, et on en voyait les effets. Finalement, ça aurait peut-être pas été si mal qu'elle perde vraiment sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Sam 28 Nov - 23:20

Il se trouvait avec des dingues. Ca pouvait être la seule explication. On devait être en l'an 2999, et les gens avaient perdus la tête à cause de... Il ne savait pas trop ce qui avait pu causer cette folie, mais ça devait être un gros truc vue dans quel état ils en étaient réduis. Quoi qu'il en soit, si elles ne savaient pas ce qu'il faisait ici, elles ne lui étaient d'aucune utilité. Cependant, quelque chose le perturbait encore. Elles savaient exactement qui il était, et elles n'ont pas alerté leur supérieurs ou la sécurité. Quelque chose clochait et il voulait savoir quoi.

"Je suis ni une femme de ménage, ni une accro à la caféine. Par contre vous vous, devriez voir un psy. Enfin si ça existe encore à votre époque."

Il passa devant les deux jeunes femmes et se dirigea à l'extérieur de la salle. Il y avait un couloir qui menait à des escaliers ou à un ascenseur. Une fois dehors il arriverait plus facilement à voir quel genre d'extraterrestre a pris pocession de la Terre et a rendu ses habitants cinglés. Ce qu'il ne voulait absolument pas, était en train de se produire. Les deux jeunes femmes l'avaient suivis. Pourquoi c'est pas sa journée ?

"Vous êtes obligées de me suivre comme ça ?"

Il n'aimait pas quand le suive. Il n'avait jamais aimait et il n'aimera jamais. Et il lui avait fallu vivre dix vies pour que deux cinglées lui colle à la peau. Il jurerait qu'on est lundi, s'il ne savait pas qu'on était mardi. Et qu'est ce qu'il pouvait haiir les lundi. Le couloir était interminable. La base faisait combien de mètres de long ?

"On est en qu'elle année ? 2000 ? 3000 ? Vue votre look, surtout celui de la blonde, j'aurai tendance à dire 2012. C'est l'époque où les gens sont devenus complètement cinglé à cause d'une prophétie qui prédisait la fin du monde. Ce qu'ils ignoraient c'était que cette prophétie était vraie, mais que les extraterrestres qui l'avaient écrites sont entrés en guerre contre les Vaugons, et ils n'ont pas survécu."

Arrivé au bout du couloir, il se trouva devant la porte menant aux escaliers, et comme à son habitude, il sortit son tournevis sonique pour tenter de l'ouvrir. Ce qu'il ignorait, c'est qu'elle n'était pas vérrouillée, mais ça commencait à le rendre dingue cette situation. Si ça se trouve les deux filles sont contagieuses.

"2125. C'est la véritable fin du monde. Enfin la première de la nouvelle ère. Mais bon, vous verrez par vous même. Enfin d'un côté, vous serez sans doute morte. Mais je serai là. Je vous raconterai. Je peux déjà vous raconter d'ailleurs, vue que ça c'est passé il y'a... Environ 50 ans pour moi. Mais vous ne pouvez pas comprendre. Ca s'appel le voyage à travers le temps. Et c'est à ça que sert ma boite de conserve comme vous dites."

Elles n'avaient vraiment aucune culture et ça le désolé.

"Vous ne pouvez pas tenir ici le temps que je..."

Il venait de demander de l'aide à celle qui lui semblait la plus intelligente des deux, mais elle lui ouvrit la porte, lui faisant comprendre qu'elle n'était pas vérrouillée. Il n'avait pas l'air con après cette démonstration. Elle l'avait fait exprès. Il le sentait. Et celle là, il ne l'aimait déjà pas.

"Si on est vraiment à Torchwood, pourquoi vous n'êtes que deux ? C'est le plan social ? Vous avez eu droit à du licenciement ?"

Il les regarda à tour de rôle en croisant les bras. La blonde le regardait bizarrement et il ne comprenait pas pourquoi.

"Quoi ? Qu'est ce qu'il y'a ? Et sans monologuer s'il vous plaît."


O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Dim 29 Nov - 1:18

    Dommage, qu'il ne soit pas une femme de ménage. Ça aurait pu être très utile, vu l'état de certaines salles de l'institut. Il faudrait qu'elle pense à suggérer à Jack d'en engager une, un jour. Au moins, ça changerait des scientifiques et des soldats ! Puis ça faisait un moment qu'elle n'avait pas vu de nouvelles têtes, les bizutages lui manquait. Et un psy ! Comme si elle en avait besoin. Bon d'accord, elle avait peut-être quelques problèmes, beaucoup même, mais elle savait les gérer ! Enfin, c'est ce qu'elle croyait. A force de cumuler, elle finirait par exploser. C'est ce qu'elle se disait en tout cas, et à chaque fois qu'elle s'imaginait la scène de la dite explosion, ça lui arrachait une grimace. Comme à ce moment précis, en fait.

    Qu'est-ce qu'il faisait là ? Oh, il voulait une visite guidée ! Pas de problème ! Même si presque toutes les salles se ressemblaient, et que les couloirs étaient identiques... C'était pas assez coloré non plus, trop sombre... Mais si ça plaisait au patron, on avait le droit de rien dire ! Alors, elle le suivit, tout comme Lizzie. Mais étrangement, elle n'eut pas l'impression que ça lui faisait plaisir... Il allait quand même pas visiter tout seul, non mais oh !

    "Vous êtes obligées de me suivre comme ça ?"
    - C'est que ce serait bête que vous vous perdiez !


    L'excuse bidon ! Comme si il allait réussir à se perdre ! En fait, c'était surtout qu'elle ne voulait pas qu'il tombe sur la salle qui lui servait en ce moment pour étudier l'alien bizarroïde mort tout en étant vivant. Elle doutait fortement que ça le choque en quoi que ce soit, mais vu l'état dans lequel le corps était... Puis comme personne ne s'intéressait à ce pauvre extra-terrestre, elle n'avait pas prit le temps de faire un travail perfectionniste, ce qui rendait le tout... Pas très valorisant en ce qui la concernait quoi. Suffit de voir l'état de sa tenue.

    EH ! Pourquoi il se mettait à l'appeler la blonde ?! En plus, on l'accusait de trop parler, mais il se gênait pas pour monologuer non plus on dirait ! Qu'est-ce qu'il avait son look ? Ça lui arrivait peut-être jamais de disséquer des gens ? Hum.. Question à ne pas poser. Il la traitait indirectement de cinglée quand même non ? Pas grave, elle avait l'habitude à force. Mais c'était pas gentil ! Puis la fin du monde en 2012, qu'est-ce qu'il venait à parler de ça ?

    - 2009. On est en 2009.

    Waw. Pas croyable. Elle n'avait dit que cinq mots ! Enfin, deux années et trois mots. Ce qui en toute lettre donnait neuf mots. La phrase la plus courte qu'elle n'ai jamais dite ! Exceptionnel. Faut prendre note.
    Oh, c'est quoi ce qu'il tient dans sa main ? Intriguée, et toujours le suivant à la trace tout comme sa collègue scientifique, elle se plaça sur la pointe des pieds afin de tenter de voir quel était le bidule qu'il trafiquait. Ça ressemblait à un tournevis, mais ça lui paraissait quand même étrange que ce soit ça. Tout le monde en avait sur Terre, ça avait rien d'alien !

    - Moi aussi je voyage. Je suis allée en Australie une fois, c'était marrant... En avion. C'est plus confortable qu'une boîte ! Vous en avez pas marre de parler de la fin du monde ? Vous voulez nous faire déprimer pour nous déstabiliser et ensuite vous enfuir c'est ça ? C'est pas malin comme plan. Je suis sûre que vous pouvez mieux faire !

    Et oui, fallait pas croire que ça allait durer éternellement ce silence radio Whiteheadien. Toutes les bonnes choses ont une fin comme on dit ! Puis avouez le, sa voix elle vous manquait hein ? Oui, à moi aussi.
    Ahah ! Ça c'était marrant, le coup de la porte qu'il croyait verrouillée mais qui ne l'était pas ! Et après qu'il ose dire qu'elle n'était pas intelligente, et elle lui rappellerait ce moment.

    "Si on est vraiment à Torchwood, pourquoi vous n'êtes que deux ? C'est le plan social ? Vous avez eu droit à du licenciement ?"

    Parce que les autres étaient partis chez eux dormir ou encore faire la fête avec leurs amis ! Contrairement à elles qui étaient des accros au travail et qui n'avaient aucune vie sociale. Ça lui conviendrait comme réponse ? Peut-être bien, elle ne le saurait jamais. Elle n'eut pas le temps de prononcer sa phrase en fait, qu'une nouvelle fois il la devançait.

    "Quoi ? Qu'est ce qu'il y'a ? Et sans monologuer s'il vous plaît."

    Mais qu'est-ce qu'il avait contre ces monologues à la fin ! Ils étaient très bien ! Et instructifs en plus ! En quoi ça le gênait qu'elle le regarde bizarrement ? Il était bizarre de toute manière !

    - Si je veux parler, je parle. Et si je veux monologuer, je monologue ! Vous êtes pas mon père ! Non, pas la peine de sortir la réplique de Dark Vador, je la connais par coeur. Puis c'est juste que.. J'avais pas remarquer vos lunettes. On dirait mon ancien prof de Sciences, ça me perturbe.

    Comme quoi, on rien pouvait la mettre dans tout ces états, "la blonde". Elle avait du mal à digérer ce surnom qu'il avait l'air de lui donner d'ailleurs. Ça sonnait trop péjoratif à son goût ! Mais elle l'aimait sa couleur de cheveux, elle lui allait magnifiquement bien d'abord ! Toujours mieux que le rose qu'elle avait testé deux ans auparavant.

    - Au fait, vous en avez d'autres des comme ça ? Dit-elle soudain en montrant le tournevis du Doctor, passant ainsi du coq à l'âne. Du genre.. Marteau ou perceuse ?

    C'est que ça aussi, ça l'intriguait. En fait un peu tout l'intriguait chez ce voyageur de l'espace. Elle n'en croisait pas tout les jours ! Il cachait peut-être d'autres objets bizarres en plus de son tournevis et de sa boîte de conserve ? Si ça se trouve il avait même un chien en métal ! Tout ça faisait très série télévisée quand on y pensait.. Elle avait toujours su que le métier d'actrice lui aurait convenu parfaitement ! Mais médecin c'était plus intéressant.

    - Ah puis si on est que deux, c'est parce que... Les autres sont pas là, c'est tout. A moins que tout ça ce soit un piège... Et qu'en fait, pendant qu'on est ici en train de raconter n'importe quoi, ils sont tous en train de se faire tuer par des aliens ! Si ça se trouve, le mort pas mort qu'on a retrouvé cette semaine, il fait aussi parti du plan ! Et c'est lui qu'est en train de tous les exterminer en salissant tout les sols de son sang ! Ah, j'ai fait une rime.

    Son cas était totalement désespérée. Il fallait qu'elle arrête de travailler aussi tard aussi, ça lui montait à la tête et elle en devenait même paranoïaque ! Trop de surmenage n'était pas bon pour sa santé mentale déjà pas très au point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Dim 29 Nov - 2:09

    Elizabeth était complètement désespérée par la tournure que prenaient les choses. Ils n'étaient pas légèrement entrain de partir en vrille là quand même ? Enfin juste légèrement non ? Elle se faisait des idées ? Autant pour moi En tout cas Lizzie était complètement blasée en voyant la réaction du Doctor et celle de Sharity. Youhouh elle existait aussi hein. Elle les suivit tout en ne prêtant qu'une oreille à moitié attentive à leurs monologues plus longs les uns que les autres, car le Doctor avait beau dire qu'il ne voulait pas en entendre, il était assez doué dans son genre pour en dire. Enfin le véritable miracle était que le Doctor avait réussit à faire taire Sharity pendant deux bonnes minutes, pulvérisant au passage le record qu'avait établi Elizabeth et qui s'élevait à exactement 37secondes et 29 centièmes. Pulvérisé c'était le mot, ce Doctor devait avoir des pouvoirs magiques.

    Mais malheureusement quand celle-ci recommença à parler, on aurait dit qu'elle essayait de parler assez pour réussir à réparer son silence des deux dernières minutes. Elizabeth la laissait délirer tout en suivant le Doctor en silence. Après tout, elle avait l'habitude. quand elle le vit sortir un espèce de tournevis, elle se mit à l'observer bizarrement. Surtout quand il commença à s'énerver sur la porte pour qu'elle s'ouvre alors qu'elle était déjà ouverte. Mais Lizzie le laissa galérer dessus en s'adossant au mur pendant une bonne minute, profitant du spectacle un sourire amusé aux lèvres. Bin quoi ? Ça aurait été nettement moins drôle de lui ouvrir de suite, et c'était amusant de le voir s'acharner pour ouvrir une porte déjà ouverte. Finalement elle lui ouvrit la porte en tournant un sas et sans réussir à s'empêcher de répliquer :

    - C'était ouvert.. Arrow

    Elle lui lança un sourire amusé avant de le suivre une fois qu'il eut franchit l'ouverture. Ils se retrouvèrent dans un couloir parfaitement identique au précédent, la porte se referma derrière eux tandis qu'une lumière s'allumait dans le couloir. Et voilà le Doctor qui se mettait à parler de la fin du monde et à se foutre d'elles parce qu'elles n'étaient que deux dans toute la base. Et d'ailleurs qu'est-ce-qu'il en savait ? Elles auraient put n'être que deux à venir l'accueillir point barre Question Bon là en l'occurrence il avait raison.. Mais là n'était pas la question !

    - Ah puis si on est que deux, c'est parce que... Les autres sont pas là, c'est tout. A moins que tout ça ce soit un piège... Et qu'en fait, pendant qu'on est ici en train de raconter n'importe quoi, ils sont tous en train de se faire tuer par des aliens ! Si ça se trouve, le mort pas mort qu'on a retrouvé cette semaine, il fait aussi parti du plan ! Et c'est lui qu'est en train de tous les exterminer en salissant tout les sols de son sang ! Ah, j'ai fait une rime.

    Sur le coup Lizzie ne put s'empêcher de se frapper le front avec la paume de sa main. Mais quand elle releva les yeux elle se rendit soudain compte d'un petit détail légèrement amusant. Un nouveau sourire amusé et moqueur pouvait se lire sur son visage quand elle attrapa vivement le bras de son amie pour l'amener vers l'ascenseur qui se trouvait à côté dans le couloir.

    - Sharity tu viens ? On va se prendre un café. Je pense que tu en as bien besoin, et moi aussi. Au revoir.. Doctor.

    Elle lui lança un sourire exagéré qui devait lui avoir parut louche, mais en même temps elle se moquait légèrement de lui. Elle appela l'ascenseur et s'y engouffra avec Sharity. Cependant elle retint les portes de l'ascenseur tout en n'appuyant sur aucun bouton. Elle lança un bref regard à Sharity pour lui faire signe qu'elle n'était pas complètement marteau encore et sortit la tête de l'ascenseur, juste assez pour entre-apercevoir le Doctor qui s'excitait sur une nouvelle porte avec son tournevis.

    - Si vous continuez pas là vous accéderez aux superbes placards à balai de l'institut Torchwood. Non pas que je doute que vous soyez un accro du ménage, mais naïvement j'avais pensé que vous préféreriez en apprendre plus sur les aliens qui sévissent probablement dans Cardiff en ce moment-même. Enfin bon, comme vous voudrez.

    Elle lui lança un sourire moqueur et lui fit un signe de la main avant de disparaitre dans l'ascenseur, se contentant à présent de compter les secondes avant que le Doctor n'apparaissent devant elles. 5.. 4.. 3.. Elizabeth approcha son doigt du bouton de l'ascenseur qui les amenerait au rez-de-chaussée, en plus elles feraient d'une pierre deux coups, il y avait une machine à café pour Sharity.

    - Je pense que je vais me prendre un café court moi, je tombe de sommeil, pas toi ? Dit-elle en se tournant innocemment vers Sharity.


Dernière édition par Elizabeth J. Lefroy le Lun 30 Nov - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Dim 29 Nov - 14:17

    Ca pour être étrange, c'était étrange. Alors que Sally pensait que l'homme allait leur sauter dessus ou quelque chose comme ça, il finit par s'adresser à eux, d'un air surpris en ayant entendu le nom de Torchwood. Même si ça paraissait être une attitude normale pour un simple humain, la jeune femme se demandait quand même s'il n'y avait pas anguille sous roche.

    - Excusez moi, mais vous faites quoi à cette heure ci dehors, et avec des armes ? Vous êtes des sortes de policier ou autre ?

    Sally le fixa d'un air ahuri (comme ça quoi Shocked ). Ce type était définitivement étrange, puis comment il avait pu avoir dans l'idée de se promener et se perdre dans une nuit noire, et dans des rues pas très fréquentables. Bon tant pis, elle finit par baisser son arme, visiblement elle n'en aurait pas besoin.

    - Oui oui c'est ça on est une police...spéciale, répondit-elle.

    L'homme finit par enlever son chapeau, et apparemment, il n'avait pas l'air d'un monstre, même si il paraissait un peu trop à l'aise et un peu trop calme aussi. On aurait dit qu'il n'avait pas peur des armes et de se faire tirer dessus au moindre geste suspect. Puis sa manière de s'exprimer...et pourquoi fixait-il Jenny de cette manière, c'était un pervers ou quoi ? Alors qu'elle allait lui demander son identité, Sally entendit un cri retentir un peu plus loin. Ils s'étaient donc trompé de personne ? Ou alors ils se faisaient avoir ? Elle était un peu perdue, mais Jenny finit par leur dire d'aller voir. Sally se demanda si c'était bien raisonnable de la laisser seule avec ce type, mais après tout elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait. Alors elle hocha la tête et avec Mickey, partit d'un pas rapide dans la direction d'où la femme avait crié.

    - Je le sens pas, dit-elle à Mickey. Tu crois qu'on aurait vraiment du la laisser seule avec ce type ?

    Il était un peu tard pour se le demander. En tout cas ils étaient bientôt arrivé à destination, et Sally ressortit son arme, avançant prudemment. Si seulement cette histoire pouvait se terminer rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Lun 30 Nov - 1:48

    L'homme semblait étrangement détendu, en tout cas il ne se comportait pas comme une personne qui avait des enlèvements de femmes à se reprocher. Il semblait avoir une arme. Bon c'est vrai a première vue on aurait dit un bout de bâton, mais on ne sait jamais, les extraterrestres étaient toujours très... bah oui, différents des humains ! Après tout c'était la définition même des extraterrestres non... Mickey chuchota avec un léger ton de panique dans sa voix :

    - Sally, Jenny, oh deux prénoms en "y" ! Non déconnez pas je croit que le vieillard est armé ! Mais en réalité il ne s'agissait que d'une vulgaire canne et Mickey sentait qu'il passait pour un débile profond. Vous y avez cru heiin les filles ! Faut pas flipper comme ça, je suis là !

    Quand il ôta son chapeau un sourire étrange déchirait son visage. Un sourire qui ne présage généralement rien de bon venant d'un humain, puisque c'est ce à quoi il ressemblait ! Les cheveux grisonnants, les traits marqués, bref la cinquantaine...

    Tout en provoquant les trois membres de Torchwood, et alors que Sally lui répondait et que Jenny le dévisageait, puisqu'il s'adressait directement à elle, un cri de jeune femme déchira la nuit sombre de Cardiff. L'inconnu n'avait pas bougé d'un sourcil et fixait Jenny imperturbablement. Jenny leurs demanda d'aller voir pendant qu'elle s'occuper du mystérieux quinquagénaire...


    - Jenny, fais bien attention, reste sur tes gardes...

    Puis il s'éloigna en courant avec Sally en se dirigeant vers l'endroit d'où s'étaient échappé les cris strident. Il ne savait pas si ils avaient bien fait d'écouter la jeune femme qui restait auprès du vieillard. Apparemment sa compagnonne de course pensait la même chose puisqu'elle prit la parole.

    - Je le sens pas. Tu crois qu'on aurait vraiment du la laisser seule avec ce type ?

    Voulant la rassurer il dit :

    - On sais ce qu'elle vaut au combat, tu l'as déjà vu à l'œuvre ! C'est innée chez elle, elle à ça dans les gènes, c'est comme ça qu'elle survit, en combattant. Si elle est en danger, ne t'en fait pas j'ai confiance en elle. Elle s'en sortira avant que tu ait eu le temps de dire ouf...

    Les deux compères ralentirent car il approchaient enfin de l'endroit d'où provenaient les cris.
Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Lun 30 Nov - 19:17

POST MJ

L'homme au chapeau regarda les deux jeunes gens partir en direction d'où venait le bruit. Il savait très bien ce qu'ils trouveraient une fois sur place. Une ruelle vide. Une impasse déserte. Personne à la ronde, si ce n'est eux deux. Et quand ils reviendront sur leur pas, la jeune blonde sera sans doute plus dans cette ruelle. Et il aura eu ce qu'il voulait. D'ailleurs pour en revenir à l'homme, il était toujours là, debout devant la jeune femme.

"Vous êtez différente..."

Ca il pouvait le dire, car Jenny n'avait rien d'une humaine et il pouvait le percevoir en elle. Ses facultées lui permettait de lire dans les esprits, et parfois même il arrivait à les contrôler et à ordonner des choses dont les humains ordinaires exécuteraient à la lettre. D'ailleurs il n'y avait jamais eu de cri. C'était simplement lui qui avait ordonné à leurs esprits d'entendre cet appel à l'aide. Et même si cela avait également marché sur la jeune femme qui se tenait là, il sentait une résistance. Il n'arrivait pas à la contrôler totalement, et s'il continuait, elle finirait sans doute à s'en rendre compte.

"Une police spéciale ? Et spéciale à quel point ?"

Il s'approcha un peu d'elle, et avant qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit, il leva sa main libre en direction de la jeune femme, ce qui avait pour effet généralement d'empêcher la personne en face de prononcer la moindre parole ou de faire le moindre geste. Il arrivait à mobiliser ses victimes en controlant leur esprits. Mais il n'était pas sûr que cela marcherait sur elle.

"Je ressent une certaine force. Autant physique que mentale. C'est rare une telle résistance chez les humains. Et si j'étais l'un des leurs, je me ferai avoir, mais je vois très bien que vous n'êtes pas d'ici. D'où venez vous ?"

D'une simple pensée il avait libéré la bouche de la jeune femme lui permettant ainsi de parler. Il espérait que ce soit simple, et qu'elle lui livrerait les informations qu'il demanderait, sans exercer la moindre résistance. Il fallait qu'il se dépêche avant que les deux jeunes gens reviennent.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mar 1 Déc - 1:29

Jenny pouvait sentir le danger comme si l’homme face à elle ne dégageait que cette aura. Et pourtant elle n’avait pas peur, au contraire. Elle aimait se battre pour sa vie, et surtout l’insistance de l’homme à la fixer commençait à réellement l’intriguer. Ils étaient désormais seuls dans l’allée, et Jenny se rendit compte que son interlocuteur pourrait aisément lui bloquer le chemin si elle décidait de s’en aller. Mais de toute manière la fuite n’était pas une option. Elle aurait peut-être du se méfier de cet homme dont elle ne connaissait rien et qui lui paraissait malsain tout de même, mais le contact froid du métal de son arme contre sa peau avait un effet rassurant sur elle ( sans blague ). Alors qu’elle s’apprêtait à reposer sa précédente question à laquelle il n’avait toujours pas répondu, l’homme prit enfin la parole :

«Vous êtes différente..»

Mais de quoi parlait-il donc ? Différente évidemment qu’elle l’était. Après tout elle était née d’une machine, elle était morte pour ensuite revenir à la vie, et était remontée dans le temps pour sauver son père en s’engageant dans une agence de lutte contre les extraterrestres. Elle n’avait rien d’une humaine typique il pouvait le dire. Cependant elle voyait mal comment l’homme aurait pu le deviner, son passé n’était pas inscrit sur son front, et personne n’aurait pu se douter de quoi que ce soit simplement en la regardant..

«Une police spéciale ? Et spéciale à quel point ?»

Le discours de l’homme n’avait plus aucun sens. De quoi parlait-il donc ? D’ailleurs plus Jenny essayait de comprendre et moins elle y arrivait. Elle pouvait sentir tout son corps se figer légèrement, comme si le froid l’empêchait de réagir pleinement. D’ailleurs même son cerveau avait l’air de fonctionner au ralenti, elle n’arrivait plus à réfléchir correctement et elle se rendit alors compte que c’était cet homme qui manipulait son corps et son cerveau. Elle aurait du se douter qu’en réalité il n’avait rien d’humain, il était bien trop perspicace. Enfin elle avait d’autres ennuis pour l’instant, elle essaya de lui répondre, de le distraire en lui demandant ce qu’il voulait, mais sa bouche refusa de bouger comme elle l’aurait souhaité et elle ne put émettre qu’un léger gémissement. Alors elle sentit à nouveau son arme toujours coincée dans sa ceinture, si seulement elle pouvait l’atteindre, alors il ne pourrait rien faire.. Elle sentit peu à peu ses doigts commencer à bouger, puis son bras. Mais avant qu’elle n’aie eu le temps d’en faire usage, son interlocuteur l’avait liberé d’un simple geste de la main.

«Je ressent une certaine force. Autant physique que mentale. C'est rare une telle résistance chez les humains. Et si j'étais l'un des leurs, je me ferai avoir, mais je vois très bien que vous n'êtes pas d'ici. D'où venez vous ?»

Sans même prendre le temps d’ouvrir la bouche pour répondre, dans un geste vif, Jenny sortit son arme et la pointa à nouveau vers l’homme qui lui parlait. Comment ça d’où venait-elle ? Pourquoi aurait-il besoin de le savoir ? Et à vrai dire elle-même aurait du mal à le comprendre.. Elle n’était pas née pour connaître ses origines mais pour se battre, peu lui importait d’où elle venait, elle voulait juste partir, voyager. Mais elle se fichait finalement de ce que son interlocuteur voulait savoir d’elle, ce n’était pas le sujet. Il venait lui-même de lui avouer qu’il n’était pas humain, d’ailleurs vu la manière dont il avait contrôlé son corps et son esprit, elle l’aurait deviné. Mais qui était-il donc ? Ou plutôt qu’était-il donc ? Pouvoir influencer les facultés mentales des autres n’était pas très courant, même dans le monde extraterrestre. Elle devait savoir à quelle espèce il appartenait, ce qu’il était venu faire sur terre, et surtout, pourquoi il avait l’air de s’intéresser autant à elle ?

- Je répète ! Qui êtes-vous ? Que faîtes-vous ici ? N’avancez plus !

Malgré le sentiment de sécurité que son arme lui procurait, elle ne se sentait pas pour autant parfaitement rassurée. Se battre contre l’homme alors qu’elle était en pleine possession de ses moyens n’était pas un problème, elle savait qu’il ne lui poserait aucun problème. Mais devoir lutter contre lui alors que tout son corps semblait paralysé, c’était une tout autre affaire. Elle avait envie de tirer directement sur son adversaire pour gagner un combat de plus, mais la curiosité qu’elle avait acquis au travers de ses voyages la poussait à en demander plus. D’ailleurs elle n’était même pas sure que son arme lui serait efficace. Dans tous les cas il lui restait des atouts indéniables, une force physique et mentale peu communes, et une bonne dose d’audace qui lui permettait toujours de s’en sortir indemne.

Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mar 1 Déc - 20:39

    Au moment où les portes de l'ascenseur allaient se refermés, et pour confirmer les prédictions de Elizabeth, une main se posa contre l'une des deux portes de l'ascenseur, bloquant ce dernier, et l'obligeant à accueillir un passager de plus. Le Doctor se faufila à l'intérieur et s'adossa contre la barre métalique. Il croisa les bras et attendit patiemment que l'ascenseur se remettre en route. Puis en voyant le regard des deux jeunes femmes, il soupira et secoua la tête.

    "Je ne bois jamais de café. Mais j'adora par dessus tout le cacao. Il doit surement y en avoir, non ?"

    Il jetta un petit regard à la femme qui n'arrêtait pas de parler, parler, parler, et encore parler. Et qui pour une fois ne parler pas. C'était la seconde fois depuis qu'il la connaissait, et ça remontait à très exactement treize minutes.

    "Si je résumé, vous êtes humaines, on est à Torchwood, et il y'a du café. Mais rien de tout ça me dit pourquoi vous savez très exactement qui je suis, et pourquoi vous n'aviez pas l'air surprises de me voir arriver ici. On vous a prévenu ?"

    Il s'était adressé à la brune, qui semblait plus apte à répondre à ses questions que la droguée. Et il voulait plus que tout avoir des réponses. Ca l'énervait de ne pas avoir le contrôle de la situation. Et étrangement, à chaque fois qu'il se trouvait à proximité de Torchwood, c'est ce qu'il lui arrivait.

    "Et de quels aliens vous parliez ?"

    Une fois de plus, il posait la question à la jeune femme qui savait parler quand il le fallait et se taire le restant du temps. Elle avait parlé d'aliens qui sévissaient à Cardiff, et c'était peut être eux qui étaient la cause de sa venue ici.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mer 2 Déc - 0:23

    Et dire qu’on lui avait décrit le Doctor comme imprévisible et complètement incompréhensible par moment, en tout cas Elizabeth n’avait pas trop peiné pour le faire venir jusqu’à l’ascenseur. Bon, certes, le stratagème était assez évident, mais quand même, elle était plutôt fière d’elle au moment où elle vit la main du Doctor stopper l’ascenseur juste avant que les portes ne se referment. Il entra finalement et Elizabeth appuya sur le bouton du rez-de-chaussée et les portes se refermèrent sur eux quelques secondes après. Elle réprima une envie de lancer un sourire triomphant – inutile de préciser que ce fut à grand peine ! – tandis que l’ascenseur montait étages sur étages. Lizzie avait les yeux rivés sur les boutons qui s’illuminaient en fonction de l’étage auquel ils se trouvaient. 3ème sous-sol au moment où le Doctor reprit la parole.

    "Si je résumé, vous êtes humaines, on est à Torchwood, et il y'a du café. Mais rien de tout ça me dit pourquoi vous savez très exactement qui je suis, et pourquoi vous n'aviez pas l'air surprises de me voir arriver ici. On vous a prévenu ?"

    - Croyez-le ou non, nous n’avions aucune idée que vous arriveriez aujourd’hui.. Encore une fois, sinon nous serions plus de deux. Mais une de vos connaissances nous a expliqué que dés qu’il y avait du grabuge sur Terre, vous n’étiez jamais bien loin..

    Bien entendu elle parlait de Jack, c’est lui qui les avait tous à peu près formé, plus ou moins selon les cas, et qui leur avait parlé du fameux Doctor. Depuis qu’ils luttaient contre des possibles invasions aliens sur Terre, leur patron les avait prévenu qu’ils verraient probablement un jour une cabine bleue avec un type à l’air louche en sortir. Enfin bien sur, il leur en avait dit plus sur le Doctor et sur ce qu’il faisait, Lizzie en avait même entendu un peu plus sur comment ils s’étaient rencontré et avaient voyagé ensemble pendant un temps, mais à part ça elle ne savait pas grand-chose. Elle avait encore tout à découvrir, et c’était ça aussi qui faisait la beauté de son métier.

    - Très exactement, très exactement.. Mouais tout est relatif, disons plutôt qu’on a déjà entendu parler de vous. Ici tout le monde sait qui vous êtes.

    Les portes de l’ascenseur venaient de se ré-ouvrir, les amenant finalement au rez-de-chaussée. Lizzie prit les devants, montrant le chemin qui menait à la salle centrale avec les écrans de surveillance et les communications en tout genre, les autres sur ses talons.

    "Et de quels aliens vous parliez ?"

    - Aucune idée pour l’instant, nous supposons qu’il s’agit d’une menace alien plus que nous le savons. Mais depuis deux semaines des jeunes femmes disparaissent mystérieusement tous les soirs dans Cardiff.. Ce soir on a envoyé plusieurs agents sur le terrain. Mais puisque vous êtes là, vous pourriez peut-être éclairer notre lanterne.

    Joignant le geste à la parole, Lizzie appuya sur un interrupteur du tableau de commande et rapprochant sa bouche du micro demanda :

    - Hey vous trois, on a eu une visite surprise. Je parie que vous ne trouverez jamais de qui il s’agit . Sinon vous en êtes où ?

    Elle éloigna sa bouche du micro et dit au Doctor en essayant de ne pas se faire entendre de la personne concernée – même si c’était probablement peine perdue avec Jenny

    - On a envoyé un appât voir si la « personne » qui fait disparaitre ces femmes viendra pour elle. On l’a pris blonde exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mer 2 Déc - 2:58

    Plus un seul bruit dans les rues de Cardiff. Toujours un ciel aussi noir qu'un tableau d'école. Les deux soldats de Torchwood couraient toujours côte à côte en direction de la ruelle d'où s'était échappées des grands cris de femme en détresse. Ce SOS avait obligé Sally et Mickey à laisser Jenny seule auprès de l'étrange bonhomme dans la ruelle quelques centaines de mètres plus loin. Mickey commençait à être bien essoufflé et sentait également la respiration saccadées de sa camarade dans son dos.

    Ils approchaient finalement du leur destination finale. Sa main descendit sur la crosse de son arme il tourna la tête et fit signe à Sally de ralentir. Les deux personnes ralentirent alors qu'ils arrivaient à l'angle d'une petite rue étrangement sombre. Il s'arrêta à l'angle et cette fois dégaina son arme. Faisant signe à Sally de le suivre lentement il s'engagea d'un coup dans la ruelle en pointant son arme bien devant lui. Il activa la lumière placée sous son arme qui éclaira quelques dizaines de mètres devant lui.

    S'avança lentement mais efficacement, le lieu semblait totalement désertique. Aucune poubelle renversée, aucune trace d'enlèvements, même pas la moindre petite marque du kidnappeur. Pourtant malgré son efficacité et sa discrétion il laissait toujours une petite trace de son passage derrière lui. Arrivé au bout de la rue rien. Il fixa Sally l'air septique...

    - Sally, je croit qu'on aurait jamais du laissé Jenny seule... Autant tout à l'heure j'étais confiant, mais la j'ai un mauvais pressentiment.

    Il repris la course en sens inverse et entendit bien évidement sa compagnonne le suivre immédiatement. Tout d'un coup, une voix résonna à ses oreilles. Jenny ? Malheureusement non. C'était Elizabeth, Lizzie, Scientifique de Torchwood. Qui leur disait que quelqu'un venait d'arriver à l'institut et qui venait aux nouvelles.

    - On s'en fiche de qui est à Torchwood Lizzie, désolé mais Jenny est en danger, on la laissé seule avec un mec, mais je croit que, non j'en suis sur même, on s'est fait berner comme des bleus, je ne comprends pas... On est dans une merde noire ! Il nous faudrait le Doctor là, mais bon on peut toujours rêver, jamais là quand il faut celui-la !

    Ils approchaient petit à petit du lieu ou ils avaient laissés Jenny à peine quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Golem Tramp

Face de (pas) Boe

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 32
Groupe : Seigneur du Temps
Copyright : Natoune

MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mer 2 Déc - 14:58

POST MJ

L'étranger qui se tenait face à Jenny eu un regard surpris en voyant la jeune femme réussir à quitter son état de paralysie. Il se doutait qu'elle n'avait rien d'humain, mais il ne pensait pas qu'elle arriverait aussi rapidement à se détacher de son contrôle mental. Cette fois ci il ne pouvait plus prendre le contrôle d'elle. Ou pour une durée tellement courte que ça ne servait à rien. Rester ici, ça aurait été peine perdue. Et il savait très bien que les amis de la jeune femme finiraient par revenir. Il avait utilisé une dernière ruse pour faire entendre la voix du jeune homme à Jenny, afin qu'elle se tourne pour lui répondre. Mais quand elle regardera à nouveau devant elle, l'homme ne sera plus là.

Cette nuit, aucune jeune femme mourra. Mais la nuit prochaine, ou les suivantes... Il compte bien avoir cette petite frimousse dans sa collection. Qui sait... Peut être qu'absorber quelqu'un comme elle lui conférerait des nouveaux pouvoirs.

O_o --- o-O --- O_o o_O --- O_o --- o_O --- OoOoO
- La dernière fois que je suis venue ici, lors du pire jour de ma vie,
que m'avez-vous dit avant de partir ? Allez... Dites le !


- J'ai dit Rose Tyler.

- Oui, et la fin de cette phrase, c'était quoi ?

- Ai-je besoin de le dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-potter-rpg.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Mer 2 Déc - 23:48

- Hey vous trois, on a eu une visite surprise. Je parie que vous ne trouverez jamais de qui il s’agit . Sinon vous en êtes où ?

Lizzie venait de lui parler dans son écouteur, elle devait sans doute supposer que leur opération se passait le plus normalement du monde. Et pourtant même si l’homme que Jenny tenait en joue ne lui avait pour l’instant fait aucun mal, elle n’était pas convaincue qu’il n’essaierait pas. Elle lui avait demandé à nouveau qui il était, et surtout ce qu’il voulait, mais il n’avait pas l’air enclin à lui répondre. Mickey et Sally n’allaient pas tarder à revenir, et ils l’aideraient peut-être à percer le mystère. En attendant Lizzie leur avait posé une question, mais Jenny savait que de prendre le temps de lui répondre pourrait lui faire perdre sa concentration et donner une chance à son ennemi de prendre à nouveau le contrôle de ses gestes et de son cerveau. Elle décida donc de laisser Mickey et Sally répondre. D’ailleurs elle venait d’entendre la voix du jeune homme dans son dos. Elle savait qu’elle ne devrait pas se retourner et laisser une chance à son ennemi de l’attaquer, mais elle se retourna instinctivement et vit ses co-équipiers arriver en courant. Elle n’eut pas le temps de leur dire quoi que ce soit, elle se retourna vivement, son arme toujours pointée vers l’étranger mais.. il n’était plus là. Elle chercha partout autour d’elle mais ne vit aucune trace de l’homme mystérieux. Elle abaissa finalement son arme et se tourna vers Mickey et Sally :

- Il vient de s’échapper.. Ce n’était pas un être humain en tout cas, mais je ne sais pas ce qu’il me voulait..

Enfin l’histoire était close pour ce soir, le cri n’était sans doute qu’une fausse alerte. Peut-être devraient-ils rentrer à la base avec Lizzie et Sharity.. Mais d’ailleurs, lizzie n’avait-elle pas dit que quelqu’un était arrivé à la base ? Sur le moment, Jenny était trop occupée pour y prêter attention , mais maintenant le visiteur attisait sa curiosité. Après tout, Torchwood n’était pas si connu que ça, peu de gens voudraient s’y rendre, surtout en pleine nuit. Et la base était très bien protegée.. non ça devait être quelqu’un de spécial, et Lizzie avait sous entendu qu’il s’agissait de quelqu’un qu’ils connaissaient. En même temps elle n’était à Torchwood que depuis peu, et elle ne connaissait pas tout le monde.. Enfin après ce contretemps leur mission de la soirée semblait compromise.

- Enfin c’est fini, je vais bien, on devrait peut-être retourner à la base..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   Jeu 3 Déc - 18:02

    Comme des bleus ! Ils s'étaient fait avoir comme des bleus ! Enfin en même temps, Sally n'était pas non plus une experte, elle est arrivée quelques mois auparavant, et les missions c'était pas son truc. Mais pourquoi diable avait-elle acceptée la proposition de Jack Harkness ? Surement espérait-elle revoir le Docteur, ce qui n'arrivera probablement jamais. Il l'avait surement oublié. Enfin bref, le fait qu'elle se soit fait avoir la rendait folle de rage, mais en même temps morte d'inquiétude pour Jenny. S'il n'y avait personne dans cette ruelle, et que Jenny était avec ce type, il y était surement pour quelque chose. Qui pouvait faire croire qu'une femme criait ? Elle n'avait jamais entendu parler d'une créature capable de faire ça !

    - Sally, je croit qu'on aurait jamais du laissé Jenny seule...lui dit Mickey, la sortant de ses pensées. Autant tout à l'heure j'étais confiant, mais la j'ai un mauvais pressentiment.

    Elle acquiesça, et tout deux firent alors demi-tour, espérant retrouver Jenny en un seul morceau. C'est alors que la voix d'Elizabeth se fit entendre. Une visite surprise, mais on s'en fichait ! La jeune femme soupira, et ne dit mot, Mickey s'en chargea pour elle. Arrivés à l'endroit où se trouvait Jenny, elle fut surprise de constater qu'elle était maintenant seule, et elle aussi n'en revenait pas. L'homme avait fini par décamper sans emmener Jenny avec lui, une chance pour eux. Et surtout un grand soulagement, même si leur affaire n'était pas résolue.

    - Enfin c’est fini, je vais bien, on devrait peut-être retourner à la base...dit Jenny.

    Rassurée, enfin en partie, Sally se dit qu'il était temps de partir comme l'avait dit Jenny, et surtout, elle avait envie de prendre un bon chocolat chaud, car il faisait frisquet, ahlala l'Angleterre...

    - Oui et on va savoir qui est cet invité surprise qui a l'air de rendre Elizabeth folle de joie, répondit-elle en levant les yeux au ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Mission 1 ] Le jour de la récolte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Mission 1 ] Le jour de la récolte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CHERUB (Mission 01) 100 JOURS EN ENFER de Robert Muchamore
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bad Wolf - Doctor Who RPG :: Voyage à bord du Tardis [RPG] :: Cardiff-
Sauter vers: